Le Béninois Libéré
Image default
Société

Déclaration de l’Assemblée Spéciale (AS) et remise des conclusions du comité de relecture : La presse béninoise vers des horizons plus heureux

C’est fait, l’Assemblée Spéciale s’enregistre officiellement dans le rang des associations professionnelles de la défense de la liberté de presse au Bénin. Ce mardi 3 mai 2022, à l’occasion de la journée internationale de la liberté de presse, la communauté des journalistes du Bénin a célébré cette fête autrement. Dans les locaux de la Maison Des Médias de Cotonou, il a été procédé à la déclaration publique de l’Assemblée Spéciale (AS) et à la remise officielle des conclusions du comité de relecture des textes de fonctionnement des organes de gestion des médias du Bénin. 

 Il y  a une nécessité de changer notre presse, c’est dans cet esprit que s’inscrit cette cérémonie qui au-delà d’un simple événement a été une retrouvaille entre les acteurs de la presse béninoise. Réunissant les professionnels des médias, les promoteurs et anciens journalistes et présidents d’organisations de presse du Bénin, les mots ont été tout trouvés par le président de l’AS, Seth Evariste HODONOU pour planter le décor. 

« C’est un grand jour pour les médias, journée mondiale de la liberté de presse, journée de réflexion sur les différents corollaires qui vont avec la liberté de presse à savoir le cadre juridique d’exercice du métier, le cadre sécuritaire, le cadre économique, les conditions de vie et de travail des associations professionnelles, les innovations techniques dans les médias. » A émis le président de l’AS.

Le comité présidé par Levy H. Ayéyèmi s’est penché sur les textes régissant les organisations faîtières dont le CNPA, l’UPMB, l’ODEM, la Maison  des Médias et autres pour mettre en place ce document qui n’est rien d’autre que le résultat d’un travail minutieux. Le président a dans son discours remercié ses collaborateurs en mettant surtout en évidence l’importance du travail qui a été fait. Il a exposé à l’assemblée quelques extraits du contenu des conclusions du travail sur lesquels des anciens du domaine ont  intervenir et  donner leur apport et avis. 

Et pour clore en apothéose cette cérémonie, la vice-présidente de l’AS, Zakiath Latoundji, après la remise officielle des documents au bureau à aborder les ambitions de l’AS et invite les autres organisations à l’accompagner afin de lui permettre d’assurer avec efficacité son rôle de baromètre de la santé démocratique du Bénin. En s’attardant sur le sens de la célébration de journée internationale de la presse, elle a dans son discours fait des recommandations au gouvernement béninois et à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication afin de « rendre opérationnel le fond d’appui au développement des médias, à procéder à la relecture de la loi n°2017-20 du 20 avril 2018 portant code du numérique en république du Bénin, de procéder à la reconnaissance légale des organes en ligne, mettre fin aux actes d’intimidations, d’interpellations et condamnations sans cause à l’encontre des acteurs des médias… »

Dans une ambiance de gaieté, un cocktail a clôturé la cérémonie pour immortaliser l’événement et cette édition 2022 de la journée internationale de la liberté de presse. 

Nel Charbel Koffi

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR