Le Béninois Libéré
Image default
Culture

Décès de Vivi l’Internationale : Les confidences du président Jacques AYADJI

« MOELE Benin ce parti que tu as adopté et dont tu te préparais à chanter les idéaux ».

 Le président du parti Moele-Bénin plein d’émotions s’est rendu au domicile de Vivi l’Internationale pour vivre de près la douleur des éplorés. Occasion au cours de laquelle il a évoqué les projets qu’il mettait en œuvre avec la Mémé Nationale. Célébrer l’artiste de son vivant était le rêve du politique Jacques AYADJI.

Le message du président Jacques AYADJI

Que d’émotions en écrivant ces lignes ce jour jeudi 17 février 2022, jour retenu par le Bureau Politique de MOELE BENIN pour la rencontre festive entre cette instance du parti et toi pour, comme tu l’as souhaité, t’annoncer officiellement devant les tiens de Tokpota, la décision du Parti de te célébrer de ton vivant ensemble avec tes frères Nel Oliver et Sagbohan Danialou. Ce rendez-vous n’a pu tenir courant janvier 2022 comme nous l’avions tous les deux voulu.

J’étais loin de m’imaginer que c’est un vide qui nous accueillerait aujourd’hui à ton domicile avec ton âme qui plane au-dessus de nos têtes. Dieu que tu as toujours chanté et mis au cœur de tes actions vient de nous montrer une fois encore qu’il reste le seul maître des rendez-vous dont il détermine la nature, le seul maître en tout. Que son nom soit loué pour ce qu’il nous a montré en ce qui te concerne.

Nous pleurons certes ta disparition subite mais nous gardons confiance que le plan de Dieu est de nous hâter dans ce que nous avons prévu faire ensemble avec désormais, nous sur terre pour l’action et toi au ciel pour veiller à l’œuvre dans sa beauté, sa grandeur et son impact pour MOELE Benin ce parti que tu as adopté et dont tu te préparais à chanter les idéaux.

Vas et dors en paix, rassurée que l’œuvre de témoignage sur ta vie verra le jour. Je m’y engage personnellement devant ta mémoire.

Condoléances, compassion et proximité d’avec tes enfants et ta famille.

Porto-Novo/Tokpota, le 17 février 2022,

Ton fils qui gronde comme tu m’appelles affectueusement,

𝗢.𝗛. 𝗦. 𝗝𝗮𝗰𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗔𝗬𝗔𝗗𝗝𝗜

𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗠𝗢𝗘𝗟𝗘 𝗕𝗘𝗡𝗜𝗡

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR