Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Dans son grand bavardage contre Abt : CE QUE WALLIS ZOUMAROU A OUBLIÉ DE DIRE À LEURS PARENTS DE DJOUGOU

Le vieux teigneux qui n’a d’ennemi fabriqué pour justifier ses crises de colère, que le Sgn du Br, Abdoulaye Bio Tchané, est allé se plaindre à Djougou à la faveur d’une conférence de presse.

Mais il a oublié de préciser certains détails importants. Il a oublié vu qu’il a un trouble de mémoire, d’expliquer à la population de Djougou comment il a planifié un coup d’État à celui qui est son petit frère; comment il s’est associé à un adversaire juré du ministre d’État pour négocier certains de ses collègues députés pour évincer le Sgn de la tête du parti.

Chose curieuse, c’est le président de la République lui-même, grand propriétaire des deux blocs qui l’a réduit à sa vraie valeur en démontrant aux députés rebelles qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas mieux au sein du Br pour conduire le parti. Et que personne ne se laisse distraire par les manigances de Wallis Zoumarou dont la seule motivation est de détruire le parti dirigé par son jeune frère.

Voilà comment le vieux dérangé, grincheux et fini, a été remis à sa place par le président de la République lui-même. Depuis, le parti se prépare dans le calme à avaler la Fcbe pour se donner la puissance nécessaire pour convaincre de sa suprématie aux prochaines législatives.

Réduit à sa plus petite expression, Wallis Zoumarou a aujourd’hui le temps de remuer sa haine contre celui qu’il n’a pas réussi à déboulonner.

Qu’est-ce qu’il peut reprocher aujourd’hui au Sgn du Br après avoir tout mis en œuvre pour l’évincer? Que de ragots d’un vieil aigri mécontent d’avoir été rappelé à l’ordre par le chef de l’Etat. Lui, son problème n’est pas Djougou. C’est de la jalousie.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR