Image default
Culture

Culture : Il faut sauver Somadjè Gbèsso

Le Roi  d’Alokpé  Somadjè Gbèsso de Mougnon est gravement malade et admis au Centre hospitalier départemental d’Abomey. De l’alerte lancé par le Chef de son arrondissement de résidence Mougnon dans la commune de Djidja, il ressort que ce grand nom de la musique traditionnelle béninoise a été évacué d’urgence dans cet hôpital dans un état très critique.

Pour Célestin KPAMEGAN, l’artiste dont l’âge est un peu avancé lutte contre la mort. Contacté dans la soirée d’hier, un des fils de ce dernier confirme l’information et ajoute que son géniteur est toujours hospitalisé. Connaissant la situation financière de nos artistes notamment ces anciennes gloires qui n’ont pas pu tirer grand profit de leurs œuvres du fait de la piraterie, il n’est point exagéré de demander à toutes les bonnes volontés de faire parler  leur cœur et inviter le ministère de la culture à faire le nécessaire avant qu’il ne soit trop tard. Il faut noter que Somajè Gbesso est le roi du rythme traditionnel Alokpè.

Avec son groupe, il a fait parler son talent de grand chanteur. À son actif, on peut compter plus d’une dizaine d’albums avec son titre très connu de “monlikoun” qui l’a permis il y a quelques années d’arracher le prestigieux trophée du Conavab. Comme on peut alors le constater celui qui est aujourd’hui sur un lit d’hôpital a tout donné pour la promotion culturelle de son pays.

Donc, voler à son secours maintenant qu’il en a besoin, c’est lui reconnaitre utilement ses mérites pendant qu’il est encore là.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR