Le Béninois Libéré
Image default
Benin

Création du FDAC : Les clarifications du gouvernement

Comme à l’accoutumée,lors de la traditionnelle séance d’échanges hebdomadaire avec les professionnels des médias, ce vendredi 21 octobre 2022, plusieurs sujets d’intérêt national ont été abordés par le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement et Porte-parole du Gouvernement, Wilfried Léandre HOUNGBÉDJI. Entre autres sujets abordés, la création du fonds de développement des arts et de la culture (Fdac), la construction des marchés urbains, les infrastructures routières etc….

Sur la création du Fonds de Développement des Arts et de la Culture en remplacement du Fonds des Arts et de la Culture, le Porte-parole a rappelé que l’action du gouvernement dans le sous-secteur de la culture vise l’émergence d’une véritable économie culturelle dans notre pays, source de richesse et d’emplois.

En effet, « La dynamique que le Gouvernement envisage aujourd’hui, c’est de simplifier au mieux l’administration du Fonds. Wilfried HOUNGBEDJI a apporté à l’assistance un éclairage sur l’évolution sémantique relevée. Selon lui, le terme développement ajouté vise à montrer le niveau d’ambition que le gouvernement porte au Fonds et au monde culturel. « Nous sommes partis de  » l’aide  » pour le  » développement « . Il ne s’agit donc plus seulement d’aider. Il s’agit de faire en sorte que se développent ce secteur, ses acteurs, ses animateurs afin qu’eux aussi vivent de plus en plus bien de ce qu’ils font. Les décisions relatives au décaissement des ressources de ce Fonds seront prises après avis des comités scientifique et artistique du secteur de la culture et des arts, ainsi que de la pertinence des projets soumis et leur cohérence avec le Programme d’Action du Gouvernement », a ajouté le Porte-parole.

H.E

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR