Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Cour constitutionnelle : Djogbénou reçoit Marc Schmitz de l’UIHJ

Dans le cadre des 6èmes rencontres Afrique-Europe des Huissiers de justice qui s’ouvrent le jeudi prochain à Cotonou, le Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph DJOGBENOU a reçu à son cabinet ce mardi 21 juin 2022, le Président de l’Union Internationale des Huissiers de Justice et officiers judiciaires, Monsieur Marc SCHMITZ.  Il a été introduit par le Président du bureau de la Chambre Nationale des Huissiers de Justice du Bénin, Me Charles COOVI.

En se conformant à l’évolution du monde à travers la technologie, « L’huissier de justice à l’ère de la digitalisation », est le thème central de ces 6èmes rencontres Afrique-Europe des Huissiers de justice. Et  redéfinir cette profession à l’ère de la digitalisation restera une priorité au cours de ces assises à Cotonou vu qu’il est essentiel de s’interroger sur l’avenir de la profession à l’ère de la digitalisation.

« Les assises de Cotonou vont   permettre aux huissiers de justice participants d’avoir une meilleure connaissance du défi digital de leur profession. Elles leur donneront l’occasion de prendre le recul nécessaire pour la profession, afin de se réinventer et de demeurer des professionnels et auxiliaires de justice avertis, jouant pleinement leur rôle primordial qui consiste non seulement à leur offrir l’accès au droit et à la justice, mais également la consommation des droits et des décisions de justice, tout en se ménageant une intervention dans tous les espaces professionnels ouverts à la profession ». Fait savoir  Me Charles COOVI, le Président du bureau de la Chambre Nationale des Huissiers de Justice du Bénin.

A sa sortie d’audience avec le Président de la Cour constitutionnelle, Mr Marc SCHMITZ se rejouit des échanges car plusieurs questions touchant le secteur juridique ont été abordé. « De l’entretien avec Mr le président il résulte la vie de l’union internationale, il s’agit de la digitalisation de la justice, de la digitalisation des produits d’exécutions car il faut garder et respecter l’aspect humain de l’huissier de justice qui jouent un rôle capital dans le cadre de l’exécution des décisions de justice car c’est justement par cet aspect humain que nous pouvons garder le contact avec le justiciable. Et je tiens à remercier Mr le président pour son soutien. »

Plusieurs hommes en toge sont attendus à ces assises pour redéfinir la profession de justice à l’ère de la digitalisation.

Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR