Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Coupure intempestive d’électricité: Le gouvernement clarifie

Le ministre de l’énergie Jean-Claude Houssou  et le directeur général de la Sbee Francis Perani ont expliqué aux populations les raisons qui justifient les coupures d’électricité constatées depuis peu sur le réseau électrique

« Vous allez croire que c’est une coupure, un délestage mais c’est une personne qui est partie voler un de nos câbles ou encore des camionneurs indélicats qui viennent cogner des poteaux électriques et cela engendre des pannes », a fait savoir Francis Perani, représentant du DG/SBEE, au cours de l’émission « 90 minutes pour convaincre », de la radio nationale.

Reconnaissant que des coupures sont également commanditées par la Société Béninoise d’Energie Electrique. « Ces interruptions dans la fourniture de l’énergie électrique interviennent lorsque la SBEE veut faire des travaux de maintenance. Il y a également des intempéries qui peuvent occasionner des coupures électriques dans certaines zones. » Martèle le représentant de Gérard Zagrodnik. Cependant il notifie, que la durée de la coupure dépend fortement de la nature de la panne. « Parfois c’est rapide, parfois c’est plus long. Tout dépend de la nature de la panne » Compatissant et conscient de la peine que ces coupures créent aux populations, il assure que la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) fait de son mieux pour satisfaire son aimable clientèle.

Lire l’intégralité des propos du ministre de l’énergie

« La vétusté des lignes, nous sommes en train de les rénover mais pas tous en même temps.  Il y a le temps de réalisation qui est incompressible. Effectivement les endroits qui ne sont pas encore rénovés font des caprices parce qu’ils sont en souffrance depuis des décennies. Mais tout est répertorié et nous sommes à pied d’œuvre là-dessus. Il faut noter également des actes de vandalisme et ça de plus en plus on observe ça. Des vols de cuivre d’accessoires de réseaux et puis des problèmes d’incivisme comme des camions qui percutent les poteaux. Effectivement si j’ai de l’énergie électrique et que je n’ai pas les moyens de le transporter, elle sera disponible là mais n’arrivera pas à la maison ou au lieu dont on a besoin.

Nous avons eu ces derniers jours des difficultés des pays voisins d’où on importe. On est aujourd’hui à 60 à 70 % d’autonomie donc pas encore à 100 % et on complète par de l’importation. Chaque fois que le Nigeria et le Ghana ont eu des difficultés notamment pendant plusieurs jours  répétés, ils ont eu des effacements de leur réseau; c’est à dire le réseau est tombé à zéro instantanément donc cette concomitance fait que nous souffrons de tout cela dans cette période. C’est une situation provisoire avec les différentes causes que j’ai évoquées tantôt nous sommes à pied d’œuvre pour que ce soit éradiqué le plus tôt possible. »  

G.A

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR