Le Béninois Libéré
Image default
Société

Contrôle des naissances au Bénin à partir de 2023 : Les raisons évoquées par Talon

Le nombre de naissances sera bientôt limité et régularisé à partir de 2023 au Bénin.

Le gouvernement béninois a envisagé la  mise en place d’un programme de maîtrise des naissances pour faire face à la poussée démographique trop élevée. Une nouvelle qui a été annoncée par le président Patrice Talon au cours d’un entretien avec « Le figaro » dans le cadre de la rencontre tenue hier avec les entrepreneurs à Paris en France.

Le président Patrice Talon s’est engagé à maîtriser la croissance démographique au Bénin à partir de 2023. Un phénomène qui secoue plusieurs pays africains dont le Bénin. Car cela a des répercussions sur l’économie béninoise.

A en croire l’actuel locataire de la Marina, autant que la taille d’une population et sa jeunesse peuvent être un atout, autant son augmentation trop rapide peut être un frein pour son développement. L’explosion démographique est un « facteur pénalisant pour le développement » a-t-il martelé dans son entretien avec Le Figaro.

S’exprimant sur les problèmes que peuvent engendrer l’accroissement démographique (le décalage entre les moyens de l’État et le boom démographique), le président Patrice Talon trouve donc que la solution adéquate serait de mettre en place une politique de maîtrise des naissances. « Tout cela peut être mis dans une politique de maîtrise des naissances, avec la pédagogie et des mesures incitatives. », a-t-il affirmé.

D’ici à 2023, ce programme de maîtrise des naissances trouvera aussi une place dans les diverses réformes pilotées par le régime de la rupture depuis 2016.

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR