Le Béninois Libéré
Image default
Société

Construction du palais impérial de Nikki et de l’arène de la Gaani : LE SINABOKO ET SA COUR IMPERIALE CONTINUENT DE REMERCIER LE PRÉSIDENT TALON

En milieu baatonou, le remerciement pour un cadeau qui n’a pas encore été donné est une forme de rappel au donateur que la main du donataire est toujours tendue.

C’est sans doute pour attirer l’attention du chef de l’Etat sur sa promesse déjà motivée par la désignation de l’entreprise qui va réaliser les travaux de construction du Palais impérial de Nikki et de l’arène de de la Gaani, que le conseil impérial, dans la prière du vendredi dernier, fait comme à ses habitudes, une grande prière au chef de l’État Patrice Talon, à son gouvernement pour tout ce qu’ils font pour le pays.

Occasion pour la cour impériale de remercier à la manière très baatonou, Patrice Talon pour ce rêve qui caresse désormais toute la communauté mondiale des Baatombu (13 millions au Nigéria et environ 3 millions au Bénin avec plus de 5 millions éparpillés à travers le monde), avoir, grâce au président Talon, un palais impérial digne du nom.

Pour un prince de la cour qui a requis l’anonymat, nous sommes dans un pays où malgré la rigueur imprimée depuis son arrivée par le président Talon, les lourdeurs administratives qui, comme les mauvaises habitudes, ont la peau dure. Voilà que la confiance placée en son excellence ne leur permet pas de lui rappeler de vive voix que le peuple baatonu attend toujours.

Donc, ce n’est que par ces remerciements qu’ils rappelleront à l’autorité que les travaux n’ont pas encore démarré. Et ils espèrent que d’ici à là, comme l’a promis le fils de sa Majesté impériale, Patrice Talon, les murs du palais vont commencer par faire sourire tout l’empire de Nikki.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR