Image default
Politique

Consolidation de la démocratie Etat de droit et promotion de la bonne gouvernance : Adidjatou Mathys et le Pnud engagés pour la paix et sécurité au Bénin

La ministre du travail et de la fonction publique en appui avec le garde des sceaux et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)  a organisé la première revue semestrielle au titre de l’année 2021 des projets du portefeuille du programme de la coopération  BENIN-PNUD.  C’était à INFOSEC de Cotonou ce mardi 13 juillet 2021. Les échanges ont tourné autour des thèmes démocratie, Etat de droit et promotion de la bonne gouvernance

L’objectif du programme de coopération BENIN-PNUD 2019-2023 est d’effectuer un suivi très rapproché de l’animation des différents projets du portefeuille. De façon spécifique il est question de faire le point de la mise en œuvre des actions en cours des deux premiers trimestres, de tirer les leçons qui s’imposent, de partager les actions à mettre en œuvres au cours des deux derniers trimestres et enfin procéder au réajustement nécessaire.  « Cette revue est la première tenue au cours de l’année budgétaire. Elle permettra d’apprécier l’évolution de l’exécution des activités du premier semestre et de proposer des ajustements   nécessaires, pour parvenir à de meilleures performances au titre du prochain semestre». A dit Adidjatou Mathys au cours de son intervention.

Le représentant du PNUD résident Aouale Mohamed ABCHIR a quant à lui affirmé qu’ « Au-delà d’une activité du suivie et d’appréciation de la mise en œuvre des projets, c’est aussi un mécanisme de redevabilité, une activité indispensables dont les résultats permettrons un réajustement du travail accompli à mi-parcours afin d’alimenté les travaux futurs » selon lui le Pnud mettra tout le soutien technique nécessaire dans l’accomplissement des différents programmes des projets dans la période restante.

Contente de la performance de la mise en œuvre des travaux au premier semestre de l’année budgétaire en cours, Adidjathou Mathys, a  exhorté tous les participants à examiner avec rigueur les documents afin que leurs analyses puissent déboucher sur des recommandations appropriées pour améliorer les performances de la prochaine revue. Les différentes présentations ont laissé place à un présidium de trois membres pour conduire le suivi des travaux.

Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR