Image default
Afrique

Conséquence du syndrome du troisième mandat : Alpha Condé est tombé

(Le nouvel homme fort a pour nom colonel Mamady Doumbouya)

Ça y est! L’ancien président guinéen Alpha Condé brillamment réélu pour la troisième fois à la présidence de son pays, vient d’échouer dans les mains des éléments de la GPS. En moins de 8 heures de tirs nourris, ces nouveaux maîtres de Conakry sont parvenus à défaire la garde républicaine du palais présidentiel pour s’offrir le tout-puissant Condé sans grande difficulté.

Comme l’indique la tradition, les hommes du colonel Mamady Doumbouya vont annoncer un gouvernement de transition laissant les coudées franches à l’opposition à Condé de tenter ses chances dans une compétition plus juste.

Aucun militaire n’allait oser une telle mutinerie avant ce hold-up du troisième mandat qui offre une opportunité aux militaires d’intervenir en comptant sur la communauté internationale.

C’est peut-être le tour de l’éléphant d’Abidjan de craindre pour son pouvoir dans ce nouveau contexte de déni du troisième mandat.

À suivre !

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR