Le Béninois Libéré
Image default
Politique Société

Conseil des ministres : Très bonne nouvelle : TALON VEUT AUGMENTER LES SALAIRES DES TRAVAILLEURS

(Il sera consacré Papa bonheur Social)

Derrière son regard cynique quand il veut soumettre à l’épreuve de la guerre contre nos propres travers, se cache un Patrice Talon angélique qui ne promet jamais rien mais qui donne tout. Évidemment au moment opportun.

A peine a-t-il entamé ce quinquennat qu’il a dit mettre sous le signe du social et uniquement du social, que le président Talon en donne le signal fort. Non seulement il a relooké en bien et en budget son second PAG en le rendant plus reluisant, plus attrayant et plus bénéfique, mais aussi le premier des Béninois annonce convoler en justes noces avec les travailleurs.

Alors que ceux-ci se croyaient en rupture de ban avec l’Exécutif, Patrice Talon vient avec un bouquet de fleurs leur dévoiler tout son amour pour eux. Il veut augmenter leur pouvoir d’achat en gonflant leur salaire. À l’heure d’une récession économique mondiale, il faut de belles paires de couilles politiques pour donner dans cette optique positivement économique mais coûteuse, d’augmenter les salaires des travailleurs de l’Etat.

Le Bénin est maintenant tout au vert tant le sourire XXXL super large qui se lira sur les visages ce matin fera pâlir d’envie les habitants de nos pays voisins d’avoir pour leader, un Patrice Talon.

Une fois encore, le Bénin sera la convoitise de toute l’Afrique. Mais cela ne devrait étonner personne. Quand on a dans son gouvernement un des meilleurs économistes de l’Afrique comme le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, un des ministres des finances jeune et des plus brillants au  monde comme Romuald Wadagni, tous deux moulés dans une rigueur et une ambition signées Talon, c’est normal qu’on étonne le monde entier.

Seulement la presse béninoise qui croupit sous le diabolique joug des réformes doit se mettre à genoux et prier tous les dieux pour quitter son statut d’enfant très malade de la Rupture.

C’est trop difficile d’annoncer le bonheur des autres le ventre platement collé à sa colonne vertébrale.

Espérons qu’on sera entendu et que Willéandre Houngbédji aura le courage de plaider le cas de ses amis dans ce qui est pour eux, un enfer à ciel ouvert.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR