Le Béninois Libéré
Image default
Benin

Conférence de presse trimestrielle de l’INF : Des succès enregistrés et des défis à relever

Conformément au plan de travail annuel de l’Institut national de la Femme, la secrétaire exécutive de l’institution Huguette Bokpè Gnacadja accompagnée de son assistante, et de l’assistante de la présidente de l’Institut a livré à l’opinion publique le fruit des travaux menés près d’un an après sa création. Cette activité qui s’est déroulée à l’hôtel Azalai ce vendredi 03 septembre 2022, s’inscrit dans le cadre d’informer la presse des actions menées dans l’assistance aux victimes des violences basées sur le genre, dans la vulgarisation, la sensibilisation, le dialogue social avec les communautés et la promotion de leadership féminin.

Après avoir fait un bref aperçu des actions menées depuis le 1 septembre 2021, la secrétaire exécutive a fait de façon détaillée le point des plaintes enregistrées  par l’Inf à travers un tableau. « Le nombre total des plaintes enregistrées est de 156 et  la courbe est croissante par mois. On a commencé avec 1 cas et au mois d’août dernier nous avions enregistré 31 cas. » A-t-elle expliqué.

En termes d’exécution de ses actions, elle a fait savoir que : « Depuis lors, l’institut développe sa machine de gestion des plaintes pour satisfaire les plaignantes d’où qu’elles viennent. Nous avions mis en place au siège un mécanisme de gestion des plaintes qui permet de recevoir les plaintes, de dresser le profit des plaignants, de les écouter et de leur offrir les réponses dont elles ont besoins. »

Pour elle, malgré les conclusions enregistrées dans toutes les catégories, la prochaine étape de l’institut est d’avoir une assistance sociale près de la Criet, la prise en charge juridique, judiciaire, sociale, psychologique, des discussions avec des psychologues pour des partenariats, des collaborations avec les ONG, faire les procédures usuelles, installer 100 points locaux dans tous les arrondissements, faire une concertation entre les maires, les préfets, les directions départementales de la police républicaine, la présidence des tribunaux…

A la question de la visibilité de l’institut, la SE a rassuré que des actions sont en cours pour faire connaitre davantage l’institut.

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR