Le Béninois Libéré
Image default
Benin

Conférence de presse du Sgag : l’éclairage de Wilfried Houngbédji sur des sujets de l’actualité

Après 7 mois d’intenses actions, le gouvernement béninois est en congé depuis ce Jeudi 04 août 2022. C’est donc à juste titre que le gouvernement béninois, par son porte-parole Wilfried Léandre HOUNGBEDJI, a convoqué sa traditionnelle rencontre avec les professionnels des médias ce vendredi 05 août 2022, dans la Salle Fleuve Jaune du ministère des affaires étrangères et de la coopération. Objectif de cette conférence de presse, décrypter l’actualité et apporter plus de compréhension aux questions demeurées floues dans la tête des Béninois.

D’entrée de jeu, le porte-parole du gouvernement a fait un bilan des faits marquants de ces 7 mois d’intenses activités du gouvernement. Il s’agit entre autres de l’arrivée du Président français Emmanuel Macron au Bénin les 26 et 27 juillet 2022. Une arrivée sanctionnée par la signature de deux accords portant sur la promotion de l’enseignement public, la formation professionnelle et la promotion de la culture. Il s’agit également de l’inauguration, le 30 juillet 2022, des 3 monuments majeurs qui existent actuellement à Cotonou. La statue de Bio Guera, la statue de l’amazone et le monument aux dévoués; sans oublier la célébration du 62e  anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale le 1er août 2022.

Dans sa dynamique de maintenir le bien-être au sein du peuple, le gouvernement a également jeté un regard favorable dans le secteur de l’éducation. Dans ce cadre, une décision a été prise lors du Conseil des ministres du mercredi 03 août dernier de recruter plus de 4400 enseignants aspirants au métier pour le compte de la rentrée scolaire 2022-2023 dans l’enseignement primaire.

Pour Wilfried Léandre HOUNGBEDJI, il s’agit là de la création de nouveaux emplois pour occuper une partie de notre jeunesse qualifiée au service des enfants dans le cadre de leur formation.

Le gouvernement a également procédé au point de la base de données des enseignants aux métiers d’aspirants pour observer que sur les 4400, une moitié est détenteur de profils professionnels et l’autre moitié titulaire du Bac. Occasion pour ces derniers de bénéficier d’un renforcement de capacités avant d’être  déployés sur le terrain. Ainsi, l’Etat béninois œuvre pour l’obtention d’enseignants qualifiés rompus à la tâche au service des enfants.

Après cette présentation, Wilfried Léandre Houngbédji s’est prêté aux questions des professionnels des médias pour exprimer leurs  préoccupations sur les actions du gouvernement.

 Mariette DOMINGO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR