Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Commission des finances de l’assemblée nationale : 24 milliards pour Aurelie Adam Soule Zoumarou en 2022

La Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurelie Adam Soulé Zoumarou a défendu, le jeudi 18 novembre 2021, le projet de budget 2022 de son Ministère, devant la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale. Au total 24 252 534 000 FCFA pour développer une dizaine de projets dans les secteurs du numérique, de la digitalisation et des médias.

Les crédits alloués au Ministère du Numérique et de la Digitalisation, au titre de l’exercice budgétaire 2022, s’élèvent à 24 252 534 000 FCFA, contre 9 696 089 000 FCFA en 2021, soit une hausse de 150 %. « Ce budget va être consacré au développement des projets en cours et à la mise en œuvre de nouveaux projets dans les secteurs du numérique, de la digitalisation et des médias », a expliqué la Ministre Aurelie Adam Soulé Zoumarou.

Dans le secteur du numérique et de la digitalisation, il est prévu entre autres, la poursuite de la digitalisation de l’administration publique, avec l’enrichissement de l’offre du Portail National des Services publics www.service-public.bj. Le budget 2022 sera également consacré au passage à l’échelle des projets de Gestion Electronique des Documents (GED) et Gestion Electronique des Courriers (GEC) dans les Ministères, deux projets dont la phase pilote a été développée en 2021. L’archivage électronique dans l’administration publique, la densification du réseau d’accès à l’Internet haut débit et très haut débit, la transformation numérique des régions rurales, le développement des usages numériques au niveau des collectivités locales, le renforcement de la sécurité numérique et l’opérationnalisation du Fonds d’Appui à l’Entrepreneuriat Numérique (FAEN) sont également prévus. L’une des innovations du budget 2022 est transformation numérique des collectivités locales, a souligné la ministre Aurelie Adam Soulé Zoumarou.

Dans le domaine des médias, le budget du 2022 du Ministère du Numérique et de la Digitalisation financera entre autres, des projets de modernisation des médias du service public, d’amélioration de la viabilité financière des organes de presse du Bénin et de renforcement de l’accès des citoyens aux médias et à l’information de qualité.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR