Image default
Politique

Choix de Patrice Talon par le Prd pour être son candidat à la présidentielle : HOUNGBEDJI ou le symbole de la parole donnée

La base a demandé. La direction exécutive nationale du parti a adopté. Patrice Talon en attendant que le bureau politique du Prd que préside son ami, Adrien Houngbédji, n’entérine, est le choix du Prd.

Une décision qui devrait étonner pour qu’on ignore la force de conviction et le respect de la parole donnée de maître Adrien Houngbédji.

Et pour cause, le Prd a depuis l’avènement du président Talon, tout donné pour montrer qu’il est un parti de crédibilité et de la parole donnée au chef de l’Etat.

Mais en réponse, il n’a reçu que des coups, les uns plus mortels que les autres comme si la Rupture était pour le Prd, une partie d’ingurgitation de couleuvres les unes après les autres, pire, les unes plus grosses que les autres.

Cependant, Adrien Houngbédji comme une épouse dans un mariage à toute épreuve, a tenu bon. Comme un roseau, Adrien Houngbédji et le Prd ont été malmenés dans tous les sens. Non seulement ils n’ont pas rompu, mais aussi ils ont, dans le même temps, réussi à ne pas rompre leur serment de départ : rester bon an mal an dans la Rupture comme un fidèle compagnon.

La décision du Prd, on ne peut plus clairement inspirée du président Houngbédji, de soutenir le candidat Talon, est à plus d’un titre, un signe de soumission à la parole donnée et surtout une preuve d’amour dans le vrai sens de  » l’amour est aveugle « .

Reste maintenant que l’époux, Patrice Talon ferme la porte aux vilaines sirènes qui sifflent l’eau dans la bouche, que le Prd n’est pas le bon parti pour la réussite du Pag.

Adrien Houngbédji a prouvé à chaque occasion qu’il n’est pas dans le registre des émotions contrairement à tous les autres. Il est un homme d’État, un homme de parole et c’est peine perdue de le soumettre à des épreuves artificielles pour jauger sa loyauté.

Le Prd a rempli comme à l’accoutumée, son contrat et Dieu en est témoin. La balle est maintenant dans le camp du président Talon qui a, à compter de maintenant, 05 ans pour entrer dans l’histoire.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR