Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Cherté de la vie, cause commune /Porter le message du chef à la base pour faire taire les pagailleurs : CHARLES TOKO DANS LA DÉLÉGATION GOUVERNEMENTALE EN SOUTIEN À SON FRÈRE ADAMBI

(Les ennemis de Parakou, du Br et de la 8ème circonscription électorale estomaqués se perdent)

Samou Adambi, chef de la délégation gouvernementale pour expliquer aux populations les causes de cette cherté de la vie et les mesures prises par son patron, le président Talon, pour soulager les populations, Charles Toko ne sera à aucune des étapes devant marquer la tournée dans le Borgou et l’Alibori.

Et pour cause, ils ne sont plus ensemble. Et ni le leader du Br, Abdoulaye Bio Tchané, ni le numéro 2 du parti l’honorable Robert Gbian encore moins le roi de Parakou, sa Majesté Gobi Gninsè, n’a les ressources pour convier ces deux grands fils de Parakou à fumer le calumet de la paix.

Ils resteront divisés parce que ceux qui y ont intérêt, sont parfois même plus nombreux que les amis de Parakou. Mais le diable restera toujours fragile devant le bien, la raison et le devoir de bien faire.

Comme s’ils ont un obus sur la bouche, les diviseurs impénitents se sont tus hier à Sinendé. Ils n’ont pas cru à leurs yeux, quand ils ont vu le maire Charles Toko entrer dans la salle de conférence de l’hôtel de ville de Sinendé. Charles Toko est bien de la partie comme ses doyens, les honorables Gbian, Gounou et les autres pour soutenir les ministres Samou Adambi, Aurelie Adam Soulé Zoumarou et leurs collaborateurs pour exécuter la mission républicaine à eux confiée pour mettre tous les Béninois au même niveau d’information au sujet de la cherté de la vie qui secoue toute la planète, et des efforts du gouvernement de la Rupture pour soulager les Béninois.

Après cette étape de Sinendé, le maire Charles Toko que les ennemis de la Rupture, de Parakou et surtout de la 8ème circonscription électorale, veulent opposé à son jeune frère et doyen en politique le ministre Adambi, était en première loge à Bembèrèkè où la logique politicienne a déserté le forum pour laisser place au réalisme de la résilience contre le mal du moment, la cherté de la vie.

Le maire Fcbe Garba Yaya, opposant farouche au régime de la Rupture dans son adresse pour situer ses mandants sur la nécessité de cette tournée, semblait même ravir la vedette aux membres de cette délégation gouvernementale. Il sentait cette nécessité pour le gouvernement de parler à son peuple. De lui expliquer les différentes mesures prises pour montrer au monde qu’il n’y a de richesse que d’hommes. Tant que la tête y est engagée, le pays suit et triomphe de toutes les fatalités. Les étapes d’hier de Sinendé et de Bembèrèkè resteront les plus importantes de cette initiative du président Talon de faire corps avec son peuple pour vaincre l’ennemi du moment, la cherté de la vie.

Bravo à Samou Adambi et son frère Charles Toko. Tel roseau, ça va se tordre dans tous les sens, mais ça ne va jamais rompre.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR