Le Béninois Libéré
Image default
Société

Châtiment corporel au Bénin : Un instituteur écroué pour avoir crevé l’œil de son écolier

Les conséquences corrigent mieux que les conseils, dit-on.  Ne voulant pas respecter les injonctions gouvernementales relatives à l’interdiction du châtiment corporel en milieu scolaire, un instituteur paie les frais. En cherchant à punir un écolier, il a fini par en blesser un autre et a été déposé en prison pour blessures volontaires.

Les faits se sont déroulés à Akpakpa, dans le premier arrondissement de la ville de Cotonou. En effet, selon les faits rapportés par Frissons radio, l’enseignant en voulant punir un apprenant distrait au tableau, lui lance une règle. Malheureusement, la règle a fini sa course sur l’œil d’un autre écolier dans la salle. L’écolier de 7 ans a été conduit à l’hôpital, mais c’était déjà trop tard. Il venait ainsi de perdre à jamais son œil. Après examen médical, les médecins concluent que l’œil est irrécupérable à cause de la profondeur de la blessure. La victime a par la suite subi une intervention chirurgicale et devient borgne. L’instituteur a été interpellé et présenté au Procureur de la République près le tribunal de Cotonou. Au cours de son audition, il a affirmé qu’il ne voulait blesser personne et que l’écolier a été touché par mégarde. Le Procureur a décidé de le mettre sous mandat de dépôt. Il est donc en détention provisoire en attendant son procès prévu pour ce mercredi 22 décembre 2021. Ce qui est une alerte et doit conscientiser ces enseignants indélicats qui bafouent toutes choses.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR