Image default
Culture

Cérémonie d’inauguration du complexe touristique Agoualand: Agoua donne à l’Afrique de l’ouest un grand joyau

C’est désormais ouvert au public. Le complexe touristique Agoualand a été ouvert ce mercredi 17 novembre au public. Installé sur un périmètre de 10 ha, le complexe touristique Agoualand offre aux touristes nationaux et étrangers un cadre exceptionnel pour la découverte animalière.

En procédant à l’ouverture du centre, l’honorable Edmond Agoua, promoteur dudit joyau a fait savoir au parterre d’invités, le bien-fondé de ce projet vieux de plus trois décennies. Selon sa déclaration, l’ouverture de ce complexe est l’aboutissement de plusieurs années de sacrifice, de dévouement, de travail acharné, d’investissement mais aussi et surtout de passion. « Ce complexe se veut être le plus fourni possible afin d’étancher la soif de curiosité et de connaissances des uns et des autres. » A déclaré le promoteur du complexe touristique. Il faut souligner que ce centre qui est une première en Afrique de l’ouest, se positionne comme le temple sacré de la biodiversité.

Prenant la parole, le directeur du centre a souligné à l’assistance que Agoualand est le plus grand complexe animalier et le plus fourni de la sous-région à cause de sa diversité.  Selon son argumentaire, Agoualand regorge plusieurs espèces animales tels que : l’Autriche, le signe blanc, le Vautour, le charognard, l’aigle royal, le hibou, le perroquet, le marabout d’Afrique, le coq, le corbeau, le faucon, les babouins, les singes, le python la vipère le naja, la couleuvre, la varan de terre, le porc-épic, l’écureuil, le caméléon, le scorpion noir, l’alligator, le lion blanc, le tigre, la hyène, le vautour blanc, les hippopotames, le chimpanzé, le guépard, etc.

Pour donner un confort remarquable aux visiteurs venus de l’étranger, un grand complexe hôtelier répondant aux normes internationales est en construction sur le site du complexe pour accueillir les touristes.

 Il est à noter que pour donner sa bénédiction à ce promoteur qui honore le Bénin, le président de la République s’était rendu sur le site en premier dans le mois de septembre.

A. A

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR