Image default
Politique

Céna / Résultats provisoires du scrutin du 11 avril : « Victoire KO » pour Talon-Talata avec 86, 36 % des voix

Il avait promis à ses électeurs une « victoire KO » dès le premier tour et c’est désormais chose effective. Ainsi, sans surprise, le président sortant Patrice Talon a été réélu avec à 86, 36 % des suffrages exprimés ; un score qui lui permet d’éviter un second tour.

C’est du moins ce qui ressort des résultats provisoires annoncés dans la soirée de ce mardi 13 avril 2021 par la Commission électorale nationale autonome (CENA), 24 heures après le premier tour l’élection présidentielle du dimanche dernier.  « Le duo Patrice Talon et Mariam Talata (candidate à la vice-présidence à ses côtés) obtient dès le premier tour la majorité des suffrages exprimés », a déclaré Geneviève Boko Nadjo, Vice-présidente de l’institution en charge de l’organisation des élections au Bénin. Selon les résultats publiés hier, le duo talon-Talata sort vainqueur avec un taux de plus de 80%, soit 1.984.832 suffrages exprimés, loin devant ses challengers.

Placé en deuxième position avec 259.612 votants, le duo Soumanou-Houkpè a obtenu un taux de 11, 29% et le binôme Kohoué-Agossa occupe la troisième place avec un taux de 2, 35%, soit 53.957 voix obtenues. Deux candidats de l’oppositionquasiment inconnus qui, face au chef de l’Etat et sa colistière, ne faisaient visiblement pas le poids.

50,17 % de taux de participation selon Tiando

50,17%, c’est le taux de participation de la présidentielle du dimanche dernier qui a enregistré un total d’inscrits de 4.802.303 Béninois et 2.409.409 votants, selon Emmanuel Tiando, Président de la CENA. Ces grandes tendances issues du scrutin qui émanent de la compilation des urnes ont été proclamées ce mardi soir au siège de l’institution, en présence des responsables de l’organe électoral et d’un parterre d’officiels venus de la sous-région.

Évoquant les conditions dans lesquelles s’est déroulée l’élection, le numéro de l’institution électorale a déploré les manifestations violentes enregistrées lors du scrutin notamment dans 13 arrondissements dans la partie septentrionale du Bénin. La CENA ayant joué sa partition, les Béninois ont désormais les regards tournés vers la Cour constitutionnelle qui devra dans les tout prochains jours confirmer ou infirmer ces chiffres et prononcer les résultats définitifs.

Justin KIKI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR