Image default
Société

Célébration du premier Mai à la Cour Constitutionnelle : Djogbénou adresse son satisfecit au personnel

Le lundi 10 Mai 2021 a été une journée de remise des lettres de félicitation aux agents méritant du personnel de la cour Constitutionnelle au titre de l’année 2020.

Cette cérémonie qui entre dans le cadre de la fête du travail célébrée le 1er mai dernier, a été une occasion pour le président de la Cour constitutionnelle de reconnaître et saluer les efforts du personnel de son institution.

Tout a commencé par les mots de remerciement du Président Djogbénou à l’endroit du personnel pour le travail abattu durant l’année 2020. S’il faut reconnaître que ces agents ont tous été excellents, il est aussi important de préciser que quelques-uns se sont encore plus démarqués du lot par leurs qualités de travail, leur promptitude, leur autonomie et prises de décision et leurs qualités personnelles. Ce sont donc ces agents (au nombre de 12) qui ont reçu des mains du Président de la Cour constitutionnelle, leurs lettres de félicitation. Le Professeur Joseph DJOGBENOU avait à ses côtés, le vice-Président, Razack Amouda ISSIFOU, le Secrétaire général, Gilles BADET, le Directeur du Cabinet, Mr Clément QUENUM. L’homme de droit a également salué les forces de sécurité et de défense déployées à la Cour pour la qualité du travail abattu pendant l’organisation de la Présidentielle du 11 avril dernier.

Visiblement émus, certains récipiendaires, rencontrés par la Presse, ont salué un « acte d’une grande portée en matière de motivation du personnel ». Ils se sont engagés, au nom de leurs collègues, à redoubler d’ardeurs et d’efforts pour le rayonnement de l’Institution. Et pour le récipiendaire, Gilles AHOUISSOUSSI, cette cérémonie de remise de lettres de félicitation apparait, « comme une source supplémentaire de motivation et une invitation à consolider nos acquis dans le sens de l’amélioration de nos performances ».

Ces agents sont donc appelés à mouiller d’avantage le maillot ; ainsi ils gagneront de surcroît la confiance du président Djogbénou.

Christ paterne HOUNHOUENOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR