Image default
Culture

Célébration du 10 janvier : Les jeunes dignitaires rallument le flambeau de la valorisation du Vodoun à Abomey

Redonner au vodoun sa vraie place dans l’organigramme spirituel de notre société, c’est la mission que s’est assigné un groupe de jeunes dignitaires du grand plateau d’Abomey.

Face au dénigrement infligé au culte vodoun ces derniers temps, ces jeunes depuis quelques années ont décidé d’entreprendre des actions pour redorer le blason de cette religion endogène. Ainsi au moyen d’un forum et d’autres médias sociaux, ils essayent de montrer à la face du monde que rien de ce qui se raconte de négatif çà et là ne ressemble aux religions endogènes.

Mieux par des arguments solides, l’historique et des explications sur les différentes divinités, ils démontrent aux populations pourquoi il est d’une grande nécessité pour les Africains et particulièrement Béninois, de promouvoir leur culture donc leurs religions. Pour ces jeunes, le développement de ce pays passera par cette voie. Car pour eux, le manguier ou l’oranger ne saurait produire des fruits s’il doit tirer sa serve des racines d’un papayer.

Pour donner plus de couleurs à leur engagement, ce 10 janvier, journée retenue au plan national pour célébrer les religions endogène, Dah Hounto ,Hounon Keounkpo venu de Agbangnizoun, Bokonnon Achekpe, Baba Assiveda halajazon, Dah Kplogoun Goudou, Affama Modeste et Bienvenue Agonmakpossi se sont donné rendez-vous aux pieds du redoutable  » Tégbéssou Lègba » pour fêter. L’instant a été à la fête mais aussi et surtout à des rituels afin que 2021 soit pour chacun et pour le pays une année de paix et de prospérité.

Devant le CA Blaise Chekpo de l’arrondissement de Vidolé et Mohamed Abouzounon tous représentants de la Mairie, ils ont invoqué les divinités afin que les mauvais sorts de maladie, de famine, de sécheresse, d’accidents et de mort subite ne fassent pas partie du quotidien des Béninois cette année 2021.

Vu le sérieux qui a entouré cette organisation et surtout le bien-fondé de la démarche, on ne peut qu’exhorter les autorités à accompagner l’initiative car cela participera de la révélation du Bénin par sa religion.

Laurent Yovo

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR