Le Béninois Libéré
Image default
Société

Célébration de la journée internationale de la fille à Porto-Novo : L’Ong EndoEspoir sensibilise sur l’endométriose et les cancers

Elles étaient nombreuses le vendredi 14 octobre 2022 ces filles et femmes venues du CEG et du marché de Djégan-Kpèvi de Porto-Novo pour assister à une séance d’information et de sensibilisation sur l’endométriose. Une activité co-organisée par les ONG EndoEspoir, Bénin Alafia et l’Association Correspondance Culture, dans le cadre de la journée internationale de la fille célébrée le 11 octobre dernier. Réunis à la Maison des jeunes de Djégan-Kpèvi, il a été question pour les organisateurs d’informer et de sensibiliser les participantes, sur l’endométriose et les cancers tout en renforçant les capacités des élèves et apprentis à une vie saine.

Illustrationsdes pathologies, 14 octobre 2022. Photo crédit : Gloria AKOAKOU

Il faut signaler que depuis l’instauration de la journée de la fille par les Nations Unies, le gouvernement béninois à travers son ministre du social mène plusieurs actions pour l’épanouissement de la gent féminine. On peut citer les nombreuses actions menées dans les domaines de la santé sexuelle et reproductive et les textes de lois votées pour la protection de la fille.

Veiller à la santé de la jeune fille, c’est travailler à la bonne marche de la société, selon la présidente de l’ong EndoEspoir, Alladagbe Innocentia, car la jeune fille quelle que soit sa provenance, a droit d’être éduquée sur sa santé. Ce qui motive sa lutte contre les maladies de la gent féminin, plus particulièrement l’endometriose qui peut tuer en silence. Elle espère que cette séance de sensibilisation sur les cancers du sein, du col de l’utérus et l’endometriose, profitera aux personnes présentes qui serviront de relais pour sauver des vies.

Vue des participants, 14 octobre 2022. Photo crédit : Gloria AKOAKOU

Le parrain de l’événement le maire de Porto-Novo a invité toutes les femmes, en particulier les jeunes filles à tirer leçon des communications données par des professionnels de la santé sur les cancers et l’endométriose. Après présentation des panels prévu, l’assistante a eu droit à une séance de questions réponses riche en enseignements. Se rendre au soin pour un diagnostic lorsqu’on contacte des anomalies dans sa partie géniale et ses seins, est l’essentiel à retenir de cette séance de sensibilisation.

Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR