Le Béninois Libéré
Image default
Afrique

Burkina Faso : un proche de Talon donne son avis

Le pays des hommes intègres vit des heures difficiles. Une situation toujours indécise et qui ne permet toujours d’affirmer ce qu’il en est à  l’heure actuelle. Et qui vient remettre en cause l’ordre constitutionnel.

C’est ce qui fait réagit un proche du président Talon. « C’est vraiment triste et inacceptable ce qui se passe depuis peu en Afrique occidentale. Rien ne justifie la remise en cause de l’ordre constitutionnel dans certains pays de la sous-région !!! » Dit-il avant de poursuivre en ces termes : « Prétexter que les Présidents du Mali et du Burkina Faso sont impuissants pour lutter contre le terrorisme est un argument inopérant. Qu’ont fait les militaires putschistes dans leurs pays pour endiguer le phénomène terroriste alors même qu’ils étaient des officiers opérationnels ??? »

Message du proche du président béninois

Bonjour chers tous, bonjour Monsieur le DG et cher frère,

Puisque je suis interpellé, je réponds volontiers à la nouvelle donne aux pays des Hommes intègres dont, à ce moment précis, il faut prendre avec des pincettes !!!

Toutefois, si la situation confuse actuelle venait à se confirmer dans ce pays frère, selon moi, il s’agirait d’une très grave remise en cause des principes démocratiques que tous les démocrates doivent condamner sans réserve !!!

C’est vraiment triste et inacceptable ce qui se passe depuis peu en Afrique occidentale. Rien ne justifie la remise en cause de l’ordre constitutionnel dans certains pays de la sous-région !!!

Depuis les années 1990, les militaires ont juré de rentrer dans les casernes pour assurer la sécurité des personnes et des biens et défendre le territoire national !!!

N’oublions pas que feu Idriss DEBY du Tchad et Muammadu BUHARI du Nigeria sont des militaires à la tête de leurs pays respectifs. Et pourtant, ils n’ont pas réussi à venir à bout de Boko Haram, une organisation terroriste !!!

Prétexter que les Présidents du Mali et du Burkina Faso sont impuissants pour lutter contre le terrorisme est un argument inopérant. Qu’ont fait les militaires putschistes dans leurs pays pour endiguer le phénomène terroriste alors même qu’ils étaient des officiers opérationnels ???

En réalité, dans ces pays, nous ne sommes pas en présence d’une guerre conventionnelle. Les terroristes utilisent les moyens de guérilla, ceux du séparatisme et ceux de la guerre civile. D’où la complexité et la difficulté pour les états de les neutraliser !!!

La démocratie est la moins pire des systèmes de gouvernance nous dit-on.

Dans les années antérieures à 1990, la plupart des pays africains et, principalement en Afrique de l’Ouest, furent dirigés par les hommes en uniforme. Le bilan est négatif et a eu pour conséquence la paupérisation des populations et le retard du développement des états concernés !!!

En conclusion, il faut condamner avec la dernière rigueur, tout renversement des Présidents légalement et démocratiquement élus. Mais, il est vrai que les peuples sont parfois amnésiques. Un système connu et éprouvé est toujours mieux que le saut dans l’inconnu avec les bruits de bottes !!!

IB

1 commentaire

Gaston GODONOU 24 janvier 2022 at 4:41

Il prêche pour sa paroisse

Réponse

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR