Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Brouille artificielle entre le BR et quelques têtes de la défunte Udbn : Les confidences de l’amazone Reine DOKPONOU

(Un comprimé d’Efferalgan tombé dans un puits disparait et ne se revendique plus)

La question du divorce entre l’UDBN et le BR a fait le chou gras sur la toile ce mercredi 17 Aout 2022. A quelques mois des législatives de janvier 2023, le parti de Claudine Prudencio a décidé de divorcer du BR alors que le mariage n’a duré que 10 mois. Les raisons de ce divorce seraient entre autres le manque d’association aux différentes décisions prises par le BR, et le positionnement des membres du parti pour les joutes électorales sans l’avis au préalable des responsables. Après la suspension de l’accord de la fusion et absorption entre UDBN et BR, l’amazone Reine DOKPONOU donne de la voix dans un entretien accordé au groupe de presse Le Béninois Libéré.

Quelle est votre appréciation de la suspension de l’accord de fusion entre Udbn et Br ?

J’ai été très surprise d’apprendre cette histoire et je me demande vraiment  d’où elle provient. Nous sommes en accord et avons convenu de certaines choses avec le BR. Et ces choses ne sont un secret pour personne. Nous avons quitté un endroit X pour un endroit Y  et nous avons signé un contrat. Est-ce que cette histoire pourrait encore apporter des discordes ? Même si les problèmes arrivent tout peut se régler par la sagesse des responsables.

Juridiquement, le parti Udbn existe-t-il après cette suspension ?

On dit qu’on a signé un contrat et il existe des lois et clauses qui régissent ce contrat.  A bien lire le contrat, l’UDBN n’existe plus juridiquement. Elle s’est associée au BR. Donc, l’UDBN n’existe plus, mais fondue dans le BR. Cette histoire de divorce n’a plus lieu d’être. Le contrat, les clauses sont claires et pourtant j’apprends que l’UDBN quitte le BR. Je souhaite que les responsables du parti s’asseyent autour d’une table afin de faire la lumière sur cette affaire de divorce et arriver à un terrain d’entente. En attendant, nous, militants du BR, continuerons à assurer la mission à nous assignée.

Etant qu’ancienne militante Udbn et actuelle leader br, dans quel parti allez-vous désormais militer après cette suspension?

Les Français disent : j’y suis, j’y reste. Je suis arrivée dans ce parti et je ne compte pas bouger, là où je suis, là seront également mes militants. Ils m’interrogent sur cette affaire mais je leur ai répondu que je ne suis au courant de rien. Nous sommes du BR.

Un message à l’ endroit de vos militants qui ont récemment adhéré au Br.

Mes militants, soyez sur vos gardes et n’ayez pas peur, car le BR est le chemin que nous empruntons, nous suivons et nous demeurons BR jusqu’à la fin.

Propos transcrits par Mariette DOMINGO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR