Image default
Culture

Brassage culturel et linguistique : l’Association  » Fraternité des Togolais résidant à Lokossa en réjouissance

Le dimanche 02 mai, les ressortissants du Togo, réunis au sein de l’Association « Fraternité des Togolais résidant à Lokossa » se sont retrouvés pour fêter en famille.

Cet événement qui s’est déroulé à la berge du fleuve Mono d’Athiémé a connu la présence du baobab politique du département du Mono, l’honorable Dakpè Sossou.

Un instant de bonheur en famille. Voilà l’objectif qu’a visé les fils et filles de l’Association  » Fraternité des Togolais résidant à Lokossa. Ils se sont retrouvés le dimanche 02 mai pour passer des moments de joie ensemble et profité également de l’occasion pour fêter la 61ème fête de l’indépendance de leur pays.

Restant fidèle et engagé au côté de la population, l’honorable Dakpè Sossou a aménagé son agenda pour se retrouver au côté de cette communauté frère des Togolais résidant à Lokossa. Soucieux de l’épanouissement de chaque couche sociale, l’ancien Maire de Lokossa vient de prouver une fois encore qu’aucune autorité politique ne peut se sentir mieux sans voir sa population en paix et épanoui. Déjà présent aux côtés des musulmans d’Adja-Ouèdèmè pour soutenir leur jeûne à travers des dons dont il a été le messager de l’un de ses amis, l’ancienne idylle de la ville de Lokossa ne cesse de prouver chaque jour combien il place le bonheur de sa population avant toute chose.

Son geste d’amitié et d’amour a été d’ailleurs reconnu par le président de la colonie du Togo Laurent Kpadé Gbogbo présent à cette fête. Il a remercié l’honorable Dakpè Sossou qui s’est déplacé personnellement malgré ses multiples occupations pour rehausser l’événement de sa présence. ‹‹ Par le biais de notre représentation diplomatique, nous remercions l’honorable député pour ses différents soutiens qu’il a toujours apporté à l’association « Fraternité des Togolais résidants à Lokossa ››, a affirmé Laurent Gbogbo.

Des chants et pas de danses des uns et des autres ont clôturé la fête dans une ambiance conviviale.

Christ paterne HOUNHOUENOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR