Image default
Société

Bitumage de la route Lokossa-Ouèdèmè-Dévé-Aplahoué : Dakpè Sossou témoigne sa gratitude à Talon

Dans l’objectif de toucher du doigt les travaux de bitumage des différentes voies qui évoluent normalement, l’honorable Dakpè Sossou a effectué une descente dans la journée du dimanche 21 mars 2021. Il était accompagné des conseillers communaux, du Maire de lokossa et des conducteurs Taxi-motos. La route de Lokossa Ouèdème, Dévè, Aplahoué présente désormais un beau visage.

Les travaux de construction évoluent normalement et sont à l’étape de bitumage. Un rêve devenu une réalité grâce à la volonté d’un chef d’état ambitieux et déterminé, le président Patrice Talon. Ainsi, le dimanche dernier, le député Dakpè Sossou en véritable artisan de cette concrétisation, était sur ce tronçon accompagné du Maire de Lokossa et de quelques conseillers communaux.

Selon l’honorable, « à cette étape où nous sommes actuellement, je pense que nous devons jubiler. Dans les années 70, certes en 68 ; 69 ; 70 dans la pluie il n’y a pas ce fils de Lokossa ou de Ouèdèmè qui peut faire cet aller-retour il y en a pas. Même certains parmi nous pour aller dans leur collège dans les vacances, de Ouèdemè pour aller à Cotonou, il faut passer par Dogbo pour aller à Cotonou. C’est moi qui le dis. On n’arrivait pas à traverser Adjigo jusqu’à Gbédji.

C’était difficile mais aujourd’hui nous avons quitté Lokossa et on est arrivé là-bas à moins de 10 minutes. Nous devons rendre grâce et remercier sincèrement le président Talon. Actuellement tout juste à Aplahoué dans le Couffo, des usagers n’ont plus de soucis pour circuler. » Mais il y a quelques mois en arrière, s’offrir ce plaisir était du leurre à cause de son état défectueux. Il y a des nids de poules partout, c’est de la boue. Il y a de l’eau partout en saison sèche. Il y avait de la poussière aussi bien que quand quelqu’un quitte Aplahoué pour Lokossa, on le compare à quelqu’un qui vient d’une carrière de gravier. Selon le conseiller Faustin Amavi Akodedjro, « lorsqu’il y a inondation, Ouèdèmè est coupé de Lokossa pendant 4 mois 5 mois. Vous ne pouvez pas aller au marché de Lokossa. On a tellement souffert aujourd’hui. Nous remercions très sincèrement l’honorable Dakpè sossou et son excellence le Président Patrice Talon. Il faut avouer que le 11 avril, les résultats vous diront le reste. » 

Le natif de Ouèdème se souvient même du 03 août 2019. « Je devrais organiser les obsèques de ma maman au village à Djohoué. La veille, deux ont pu passer avec le corps facilement mais avant 00 heures, le niveau du lac Agbidi a débordé et les véhicules ne pouvaient plus passer. Tous ceux qui devaient venir le 03 me soutenir y compris l’honorable lui-même n’a pas pu prendre par cette voie. Ils ont été obligés de contourner pour prendre par Adohoun avant de venir à Ouèdemè des kilomètres. »

Le député Dakpè Sossou très proche de sa base politique, vient de démontrer à nouveau que son mot d’ordre de 2016 aux populations de Lokossa de soutenir à la candidature de Patrice Talon était bien pensé. Selon le conseiller Laïssi Raidji, réaliser une telle voie à Ouèdèmè, c’est l’ouvrir au monde et les jeunes de Ouèdèmè n’ont pas besoin d’argent pour le voter. Pour l’honorable Dakpè Sossou, « ce président (Patrice Talon, ndlr), c’est notre père ici à Ouèdèmè et ce président là quand j’ai parlé il m’a écouté et répondu par l’affirmatif et moi je pense que ce qu’on lui doit, c’est le scrutin prochain c’est-à-dire le 11 avril. Nous avons des choses à demander encore par exemple Lègo-Agamè par le pont que Yayi Boni a abandonné, il y a une voix qui quitte Ouèdèmè qui va à Mononto.

Si on vote bien ça aussi peut arriver mais quand je vous le dis, sachez que c’est vrai et vous allez voir. » Ému, le député Dakpè Sossou a remercié le chef de l’Etat patrice Talon pour avoir désenclavé à jamais l’arrondissement de Ouèdèmè Adja.

Christ-Paterne HOUNHOUENOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR