Chronique Quotidien

Biscuits de grossesses à Djougou : ON DOIT PRÉLEVER LE JEUNE MAIRE

14.359 cas d’accouchements de mineures dans la Donga en 2020 : Djougou arrive en tête avec 8.788 cas contre 4.066 en 2019.

C’est suspect. Le maire Malick Gomina est jeune. Beau gosse, docteur de son état et fortuné. En plus, très élégant. Même s’il n’est pas un voyou comme son petit frère Takou, mes 47 heures de recherches ardues au laboratoire national des arts, de la philanthropie et des nerfs à tendre, de Gbodjè, concourent à un besoin d’interpellation, de prélèvement du premier responsable de cette ville.

Si c’était Djakotomey, on n’allait pas en arriver à cette conclusion. Le maire de là-bas est l’ancêtre vivant de Jésus. Or, mon Fofo de Djougou a pour sobriquet, Dagobert de Vincent Mahougnon dont il est d’ailleurs, le disciple et directeur de campagne pour le VM21.

Un test d’ADN à tous les bébés de cette pouponnière de Djougou et je pourrai trouver un gros moyen de chantage pour mes rappels anormalement gardés dans la poche de mon Fofo.

Ah, j’allais oublier. Il reste son cousin germain, l’honorable Bida. Docteur de son état, il est aussi trop chic et trop propre pour être épargné. Ce n’est pas moi Takou qui conclut. Ce sont mes recherches de labo.

Seulement que lui, paie bien ses mensualités. C’est Gomina qui commence à ressembler à son chef.

Mais la présidence de la Klébéture doit être bien entretenue par tous les dieux !!!!

Aboubakar TAKOU

Articles Similaires

Formation des acteurs des médias pour une démocratie apaisée : L’A.M.I.S outille les journalistes

Le Béninois Libéré

Fraude au concours de recrutement d’auditeurs de justice : L’affaire se complique pour les tricheuses et leurs complices

Arnaud KOUMONDJI

Raison de l’élargissement de la tournée du chef de l’État à tout le Bénin : Talon bien esclave de son sens d’équité et de responsabilité

Le Béninois Libéré

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.