Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : Une nouvelle lutte engagée à l’Université de Parakou

La commission anti-plagiat dirigée par le Professeur Ramane Aboudou à frappé fort. Ainsi, plusieurs mémoires de fin de formation tant en cycle de licence qu’en master ont été rejetés à l’Université de Parakou pour le compte de l’année universitaire en cours à la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines. Ces rejets sont liés au plagiat détecté dans les différents travaux de recherche.

En d’autres termes et se référant aux chiffres pour ce qui concerne les réalisations du cycle licence, 20% des mémoires ont été plagiés soit 28 sur un total de 66 dans la filière Espagnol. En ce qui concerne l’Anglais, 9 documents sont plagiés sur 30. Même constat de tricherie intellectuelle dans les filières de formations telles que la géographie, les Lettres modernes et même en sociologie.

Chez les étudiants en master, le taux de plagiat détecté n’est pas élevé.

Les étudiants concernés sont invités à faire le retrait de leurs documents dans le but d’y apporter des corrections. Tout ceci dans un délai d’une semaine.

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR