Image default
Politique

Bénin/présidentielle d’avril sur fond de suspicions, de menaces de mort et d’emprisonnement de Madougou : La thérapie de choc de la Vague Violette attendue

Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. L’interpellation puis l’arrestation de l’ex-candidate des Démocrates, Réckya Madougou, qui est une première au Bénin, a tout d’annoncer les couleurs de la montée du niveau du mercure dans le thermomètre politique béninois.

Ainsi, convient-il d’appliquer à la situation qui prévaut, une thérapie de choc qui, a priori, loin du classique des règlements politico-judiciaires, devrait appeler l’élévation et la culture des défenses de la Paix.

Qui donc, mieux que le Seigneur peut sauver son peuple de cette tentation du diable ? Puisque si c’est dans l’esprit des hommes que naissent les conflits, c’est bien dans ce presbytère de l’esprit des hommes qu’il convient de doper les défenses de la Paix.

Et c’est là qu’intervient la nécessité de la parole de Dieu pour cimenter à la fonte, les fissures de la muraille divine.

Heureusement qu’au Bénin, telle la naissance du Sauveur à Bethléem à Jérusalem, la VAGUE VIOLETTE a été révélée au peuple béninois.

Selon le docteur Jean Pégy Assogba, porte-parole de ce mouvement chrétien, la VAGUE VIOLETTE est la consécration de la volonté de Dieu, de faire de notre cher pays, une Nation modèle de justice sociale et de paix. Une Nation où les valeurs d’excellence, d’intégrité, de loyauté, de partage, sont l’apanage d’une jeunesse prospère.

On ne peut donc pas avoir dans notre pays, un si beau vaccin contre les maux qui rongent présentement la paix sociale et s’abstenir de l’inoculer à la conscience populaire.

Et c’est là que les ambassadeurs de la VAGUE VIOLETTE sont attendus avec cet avantage pour notre pays, qu’ils ne sont pas de la race de nos rapaces de pasteurs avides de sous et de prestige sans ce minimum qu’est la connaissance de la parole de Dieu.

Eux, les jeunes de la VAGUE VIOLETTE sont un groupe d’intellectuels, chacun évoluant dans son domaine professionnel mais unis dans le saint évangile de Dieu.

La paix étant l’un des piliers des objectifs de ce mouvement, les ambassadeurs de la VAGUE VIOLETTE sont attendus dans l’arène aux décors majestueux de la sainte Église, pour offrir la victoire d’une élection pacifique à notre pays.

Pour la paix, ce n’est pas exclu que le musulman Takou soit violet, non violent, dans cette sacrée VAGUE.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR