Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : l’invite de Véronique Tognifodé aux systèmes financiers décentralisés

Malgré les efforts consentis par le gouvernement afin de satisfaire les femmes à travers le microcrédit Alafia, les résultats escomptés ne sont pas au rendez-vous.

Dans la foulée, plusieurs plaintes viennent de celles-ci ajouté à la lenteur administrative. Face à ce constat, Véronique Tognifodé, ministre des affaires sociales et de la Microfinance a tenu avec les Systèmes financiers décentralisés (SFD) une séance à Natintingou le 15 décembre 2022 pour leur faire part des différentes plaintes mais surtout demander à ceux-ci de revoir leur dispositif pour se conformer à la vision sociale du Gouvernement.

Très mécontente, la première responsable de ce secteur d’activité n’a pas marché ses mots. Elle a déclaré : « En mettant en place le microcrédit Alafia, le Gouvernement est dans une stratégie de réduction du taux de pauvreté au Bénin que vous ne semblez pas vouloir accompagner… ». C’était aussi l’occasion pour la ministre de rappeler à tous que la discrimination ne doit plus s’observer dans l’octroi des fonds. Il suffit juste de remplir les conditions pour en bénéficier.

Le microcrédit Alafia 2 est de 100.000f par bénéficiaire. Et son but reste la participation à une éradication de la pauvreté au Bénin.

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR