Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : Le sort des bonnes dames après la revalorisation salariale

Le Conseil des Ministres a statué sur les propositions qui ont été négociées avec les partenaires sociaux le mardi dernier et le chef d’État dans son message sur l’état de la nation a expliqué les tenants et aboutissants de ces nouvelles décisions prises. Au nombre de ceux-ci, la revalorisation salariale du secteur public avec à la clé le relèvement du Smig de 40 à 52 mille.

Vu que le côté social est beaucoup plus privilégié par le président Talon, qu’en est-il des bonnes dames qui contribuent à la mobilisation des ressources et à l’amélioration de nos performances collectives ?

Face aux hommes des médias ce vendredi 09 décembre 2022 au ministère des affaires étrangères et de la coopération, le SGA Léandre Houngbédji a donné une explication sur cette préoccupation.

Prenant pour exemple une bonne dame de Lokossa, il explique que  » La bonne dame qui contribue à la mobilisation des ressources et à l’amélioration de nos performences collectives qui est à Lokossa a vu depuis 2016 les transformations qui interviennent, ces enfants qui sont à l’école primaire ont droit à un repas chaud par jour; elle voit que l’eau potable et l’énergie électrique seront de plus en plus disponibles pour elle et pour toujours. Et comme elle est une vendeuse, elle voit les gens dont le pouvoir d’achat s’améliore. A ce effet, ils vont consommer davantage. C’est aussi ça.
L’effet recherché par ces bonnes dames part de la redistribution des biens collectifs. Et si elle a également sa fille qui fait partir des 10 première de son département, elle est désormais éligible aux bourses qu’offre le gouvernement. »

A en croire le SGA Léandre Houngbédji de façon spécifique, les réformes du gouvernement impactent tout le monde.

Il a précisé que la dynamique en cours et les efforts du président Talon sont de nature et d’envergure. Il poursuit en ajoutant que le développement n’est pas de regarder dans son assiette mais il est collectif.

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR