Le Béninois Libéré

Dans sa lutte effrénée contre le trafic de stupéfiants et l’usage de faux sur le territoire béninois, la police républicaine de la commune de Natitingou-centre vient de réaliser un exploit inédit : démanteler un réseau de fabrication de liqueur frelatée.

L’opération a été menée de mains de maitre par le commissaire Orou Simin Sé le mercredi 30 Novembre 2022.

En effet, suite à des renseignements et au dispositif mis en place, des bouteilles et bidons de liqueur fabriquée par ce réseau ont été saisis. « Nous avons mis en place une équipe qui devrait acheter la marchandise douteuse. Aussitôt que la marchandise a été livrée, nous sommes allés pour la (perquisition) », a expliqué le commissaire. Il poursuit son explication: « Après la première perquisition, nous sommes retournés dans la maison et on a découvert dans l’arrière-cour une quantité importante de bouteilles de liqueur déjà emballée et des bidons remplis. Les fabricants de liqueur ont été arrêtés et gardés à vue ».

Il faut préciser qu’au total 940 bouteilles ont été emballées, 3000 litres de liqueur répartis dans des tonneaux de 250 litres et des produits arômes et étiquettes arraisonnés.

La fabrication frauduleuse de liqueur est une pratique qui a du mal à disparaitre. Mais la police de la ville de Natitingou-centre n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Elle se dit engagée pour continuer la lutte. « Ces fraudeurs ne sont pas prêts à abandonner leur forfait. Nous allons multiplier nos actions sur le terrain », a assuré le commissaire Orou Simin Sé.

Mariette D.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR