Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : la CRIET désormais instruite pour juger les militaires peureux qui fuirent le combat

Adopté le jeudi 08 décembre 2022 la loi n ° 2022-37 modifiant et complétant la loi n ° 2018-16 du 28 décembre 2018 portant Code pénal en République du Bénin vient sceller le sort des militaires qui refusent d’aller au front. Désormais, ces cas seront jugés par la cours de répression des infractions économique et du terrorisme.

En effet, cette loi qui prévoit la poursuite devants les tribunaux des militaires qui refusent ou fuient les rangs de l’armée béninoise vient mettre fin à la mauvaise foi de ces hommes en uniforme. Le gouvernement du chef de l’État Patrice Talon entend assurer la sécurité au peuple béninois et ceci passe inévitablement par le patriotisme des hommes en uniforme, voués au service de la patrie.

Ainsi, désormais les lâches qui vont fuir les rangs de l’armée pour ne pas honorer leur devoir devront répondre devant la CRIET comme l’indique l’article 2 de la loi modifiée. Voilà qui va mettre l’alarme dans les oreilles des militaires béninois qui sont maintenant prévenus.

Nel Charbel KOFFI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR