Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin / Klouékanmey : Le démenti du maire suite à la disparition d’un zémidjan et sa cliente

Suite à une note vocale virale qui a circulé sur les réseaux sociaux et qui met en exergue la disparition mystérieuse d’un conducteur de taxi moto et de sa cliente, la première autorité de la commune de Klouékanmè apporte des clarifications à travers un communiqué. Il n’y a jamais eu de disparition mystérieuse d’un conducteur de taxi-moto (zémidjan) avec sa cliente le samedi 5 novembre 2022 dans le marché de Klouékanmè.

Une touche apportée par le maire Dieudonné Gbédjèkan à l’information relayée sur les réseaux sociaux et dans la presse. Selon l’autorité communale, « le marché de Klouékanmè s’est animé toute la journée et même durant la nuit comme à l’accoutumée sans aucune scène mystique », contrairement à ce qui a été véhiculé. Tout en rassurant les populations qu’elles peuvent vaquer librement à leurs occupations, Dieudonné Gbèdjèkan les invite par la même occasion à la coproduction sécuritaire. Il prévient les auteurs des publications mensongères, que les dispositions sont prises pour les retrouver et leur faire subir les rigueurs de la loi. Ci-dessous, son communiqué.Ulrich A. CommuniquéLe maire de la Commune de Klouékanmè, Monsieur Coffi Dieudonné Gbédjèkan, porte à la connaissance du public que des personnes mal intentionnées diffusent sur les réseaux sociaux et dans des journaux, de fausses informations sur une certaine disparition mystérieuse d’un conducteur de taxi-moto (zémidjan) avec sa cliente le samedi 5 novembre 2022 dans le marché de Klouékanmè. Cette fausse information fait aussi état de l’intervention d’un guérisseur traditionnel diligenté par le maire de la Commune, pour conjurer le sort ; ce qui aurait perturbé le cours normal du marché.Contrairement à ce qui a été publié, le marché de Klouékanmè s’est animé toute la journée et même durant la nuit comme à l’accoutumée sans aucune scène mystique.Le maire de la Commune prévient les auteurs de telles publications, que les dispositions sont prises pour les retrouver et leur faire subir les rigueurs de la loi.Il rassure les paisibles populations qu’elles peuvent vaquer librement à leurs occupations et les invite par la même occasion à la coproduction sécuritaire par ces temps de fin d’année, afin de mettre hors d’état de nuire les hors-la-loi.

Le maire,
Coffi Dieudonné Gbèdjèkan

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR