Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin /Insolite : Deux apprenants échappent à un enlèvement

Tôt dans la matinée du vendredi 11 Novembre 2022 à l’Ecole Primaire Publique (EPP) Godomey-Centre située dans la commune d’Abomey-Calavi, deux écoliers ont été portés disparus. Une situation qui a alerté bon nombre de parents qui ont pris d’assaut l’établissement.

Il s’agit de l’écolier Dylan, élève au CE2 et de son petit frère Gilberto en classe de CE1. Les deux n’ont pas répondu à l’appel dans leur classe dans la matinée alors que les autres apprenants témoignent les avoir vu le matin.

Au bout de quelques heures, la grand-mère des deux écoliers est arrivée à l’école en compagnie d’un policier, d’un conducteur de taxi-moto et des deux écoliers.

Interrogés, les deux enfants ont confié avoir été enlevés par deux inconnus.

Arrivés à l’école peu avant 8 heures dans la matinée de ce vendredi, le grand frère Dylan remarque qu’aucun d’eux n’avait de la craie pour les cours. Les deux frères décident alors d’aller en acheter non loin de l’établissement.
« On est allé dans une rue calme où il n’y a personne et on a vu deux individus. Il y a quelqu’un qui a fait des cheveux, (…) un garçon et il avait une cigarette en main. Ils nous ont dit de monter dans la voiture ; que notre maman nous appelle », a expliqué Dylan au micro des confrères de radio Sêdohoun.

C’est ainsi qu’ils ont été transportés de force dans un minibus et conduits dans une brousse à Abomey-Calavi, mais ont réussi à s’échapper au moment de l’immobilisation du véhicule.

Les deux frères font ensuite appel à un conducteur de taxi-moto qu’ils supplient de les conduire auprès de leur grand-mère à Godomey.

Dylan et son petit frère Gilberto ont été conduits au poste de police.

Les rumeurs font état de six apprenants mais il n’y a eu que deux (02) enfants enlevés a fait savoir 24 heures au Bénin.

Après cette terrifiante matinée, les responsables de l’Ecole Primaire Publique (EPP) Godomey-Centre qui compte quatre groupes (A-B-C-D), annoncent un renforcement des mesures de sécurité.
« Cette fois-ci, quand nous fermons le portail à 8 h ça fait à midi. Le soir à 15, ça fait à 17 heures », a déclaré Olga Lokossou, directrice groupe A à l’EPP Godomey-Centre selon les informations rapportées par la même source.

Elle entend faire un rapport circonstancié de l’enlèvement à ses supérieurs au niveau de la Circonscription Scolaire.

Ulrich A.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR