Image default
Economie

Bénin : Gestion de la transhumance au Bénin. 10 milliards octroyés par la BOAD

Réuni en visioconférence mardi dernier pour sa 119e session ordinaire, sous la présidence de Serge Ekué, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a octroyé un prêt de 10 milliards de francs CFA au gouvernement béninois en vue du financement de la première phase du projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants.

C’est un projet qui permettra notamment la facilitation de l’accès au foncier, l’amélioration de la productivité et de la production des ruminants; et viabilisation des campements pastoraux mais aussi de réduire les conflits liés à la transhumance sources des conflits entre les cultivateurs et les éleveurs. Les enjeux socio-économiques et écologiques du projet sont d’une importance capitale compte tenu du fait que l’élevage contribue à plus de 13% dans le PIB agricole au Bénin selon les données de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (INSAE).

Ce pourcentage prouve que l’élevage compte pour une bonne part dans le produit intérieur brut et est un secteur porteur d’avenir car les statistiques mondiales montrent également que d’ici à 2050 si la production animale n’a pas augmenté, il sera difficile de fournir le monde en viande. Pourvoyeur d’emploi, c’est un secteur d’avenir compte tenu de l’augmentation de la population mondiale. 

AA   

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR