Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin/Enseignement supérieur : Ces établissements privés déjà fermés

Ouverture de section anglophone et de plusieurs autres filières sans l’autorisation du ministère de l’enseignement supérieur, ce sont les raison qui justifient la fermeture de plusieurs établissements privés de l’enseignement supérieur au Bénin.

A Cotonou, on retrouve Iscom et l’Institut universitaire africain du Bénin. Dans le département du Plateau et plus précisément, à Ifangni, ce sont University, Trumphant University et Edexel qui ont connu la pose de scellés et de banderoles. Ils sont donc contraints à surseoir à leurs activités académiques.

Selon le site du quotidien La Nation, il y a dans le lot, un établissement qui reçoit des bacheliers qu’il place dans des écoles au Togo, au Ghana et même au Bénin.

Démarrée le mardi 1er février 2022 à Cotonou et dans le Plateau, cette opération de contrôle du ministère de l’enseignement supérieur, va s’étendre sur toute l’étendue du territoire national.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR