Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : El-Hadj Monsia aux côtés de l’Ong Rej-Benin pour l’autonomisation des jeunes et des femmes

 »Il nous a été très difficile de trouver un partenaire crédible pour nous accompagner à venir en aide à nos mamans, le seul qui a accepté de nous aider c’est notre Frère El-Hadj Monsia entrepreneur candidat aux élections législatives du 8 janvier 2023 sur la liste du parti Bloc Républicain », a déclaré le Vice-Président de l’ONG REJ-BENIN, Mathieu Agossou Hounhouin, en évoquant les difficultés pour parvenir à trouver un partenaire crédible pour leur organisation le but poursuivi par l’ONG, lors d’un séminaire à  »La Maison de Jésus-Christ » d’Akassato organisé ce samedi 31 décembre 2022

Ce séminaire qui a mobilisé les fidèles des mosquées, des églises évangéliques ainsi que des Imans et des Pasteurs, avait pour but de faire connaître aux populations le Réseau de l’Entrepreneuriat des Jeunes du Bénin (REJ-BÉNIN). Une organisation qui s’est donné comme objectifs de financer l’autonomisation des femmes chrétiennes et musulmanes et de promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes. En d’autres termes, il s’agit du financement à coût gratuit des femmes chrétiennes et musulmanes commerçantes, ainsi que l’aide aux jeunes sans moyen pour l’accès à des formations artisanales.

Dans cette mission, l’Ong Rej-Benin a élaboré un projet dont la phase pilote est prévue pour le premier trimestre de 2023. C’est dans cette dynamique que l’Ong est appuyée par des partenaires occidentaux et béninois comme El-Hadj Issa Christian Monsia qui sont comme un catalyseurs pour cette autonomisation tant désirée des jeunes et des femmes chrétiennes et musulmanes.

Deux communautés religieuses dont le choix selon le Vp Mathieu Hounhouin est basé sur la nécessité d’avoir aux travers des pasteurs et des imams, de véritables instruments de contrôle de l’aide apportée aux mamans et aux jeunes.

Pour le parrain de l’événement El-Hadj Monsia qui a accepté financer cette initiative, on ne saurait rester indifférent à la souffrance de nos mamans et jeunes frères.  »J’ai été marquée par la souffrance des mamans ainsi que celle des jeunes qui veulent apprendre un véritable métier sans pour autant avoir les frais d’apprentissage », a-t-il affirmé avant d’expliquer aussi la pertinence du rôle des pasteurs et les imams vus comme des cautions afin que l’aide ne soit pas dilapidée, en ces termes :  »les pasteurs et les imams sont capables de nous dire si la personne qui sollicite notre aide est un bon fidèle crédible capable de faire bon usage de nos investissements. »

Avant que la rencontre ne prenne fin dans une ambiance festive marquée par un brassage inédit entre musulmans et chrétiens, les participants ont bénéficié d’une communication du pasteur Émile Gnanguenon sur le terme  »Savoir saisir les opportunités ». Tout cela pour mieux aguerrir les bénéficiaires en particulier et tous les participants en général qui ont en chœur souhaité au candidat BR de la 6ème CE, El-Hadj Issa Christian Monsia du succès aux élections législatives du 8 janvier prochain.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR