Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin/ Education des filles : Un forum National pour un taux élevé de scolarisation

Pour permettre aux filles d’avoir accès à une éducation, la Vice-Présidente de la République du Bénin, Mariam CHABI TALATA a procédé le jeudi 10 mars 2022 à Cotonou, à l’ouverture du Forum National pour l’Accélération de l’Éducation des Filles au Bénin. Durant deux jours, l’ensemble des acteurs de l’éducation au plus haut niveau devront réfléchir, rechercher et apporter les solutions les plus idoines pour accélérer l’éducation des filles au Bénin, ceci en lien avec les orientations du Gouvernement qui a décidé de faire de l’éducation en général et de l’éducation des filles en particulier, un des leviers importants pour la transformation socioéconomique du pays.

Selon le président du comité d’organisation, Dèwanou AVODAGBE, Directeur de Cabinet du Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, ce Forum répond à une recommandation de la revue sectorielle de l’éducation 2021 qui vise à renforcer la mobilisation et l’engagement des acteurs de l’éducation au Bénin en faveur de l’éducation des filles. Il est axé sur quatre thématiques que sont : Situation générale de l’éducation des filles au Bénin ; Pourquoi l’éducation des filles?; Obstacles spécifiques à l’éducation des filles ; et Solutions expérimentées.

La tenue de ces assises qui alternent des sessions plénières, des discussions en panel et des travaux de groupe, est fortement salué par Salvator NIYONZIMA, Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies au Bénin, chef de file des PTFs. Saisissant cette tribune, il a remercié le Gouvernement pour ses efforts et a réaffirmé l’engagement des PTFs à toujours œuvrer pour l’accélération de l’Education des filles au Bénin.

Dans la mise en œuvre du PAG 2016 -2021, des efforts louables ont été consentis par le Gouvernement pour rendre accessible les services éducatifs à tous et à toutes. Plusieurs mesures incitatives ont été prises. Toutefois, il faut également noter la lutte effrénée enclenchée par le Gouvernement contre le harcèlement sexuel et les violences faites aux femmes afin de nettoyer l’écurie en faveur de l’émergence d’un contexte particulièrement favorable aux filles. La conjonction de tous ces efforts a abouti à l’amélioration du taux d’accès et de maintien aussi bien des filles que des garçons aux différents niveaux a indiqué le Ministre Salimane KARIMOU.

« Au vu des avantages que génère l’éducation de la fille pour elle-même, sa famille, sa communauté, sa nation et pour le monde, le Gouvernement avec l’appui des PTFs, continuera d’œuvrer inlassablement pour que la promotion de l’éducation des filles ait pignon sur rue au Bénin. Pour gagner le pari du développement national, il faut obligatoirement redonner à la femme la place qu’est la sienne au sein de la société, en lui garantissant tous les attributs de son éclosion. C’est bien ce qui justifie la tenue du présent Forum National », a ajouté le Ministre.

De la présentation de la synthèse du sondage des jeunes U-Report, Mme Aïchatou SALIFOU a informé qu’en grande partie, les jeunes au Bénin estiment que l’éducation est assez importante pour les filles pour la promotion d’un monde égalitaire.

Marraine de ce Forum National, la Vice-Présidente de la République du Bénin a fait part de sa satisfaction de voir l’ensemble des acteurs au plus haut niveau de l’éducation dans notre pays se mobiliser autour de la question de l’éducation des filles qui reste confrontée encore à quelques obstacles. Elle a alors mis un point d’honneur sur les progrès du Bénin dans ce sens: « Le Président Patrice TALON nous fait faire des bons prodigieux depuis 2016. Les résultats de cette masculinité positive au sommet de l’État en quelques années sont exceptionnels, très parlants, signifiants, inspirants et prometteurs. Jamais le vent ne nous a été autant favorable. Nous avons aujourd’hui des dirigeants acquis à la cause de la femme et à celle de l’éducation des filles, capables d’écoute et d’attention et qui n’attendent que nos propositions. Nous devons saisir cette opportunité et travailler à ce que la masculinité positive gagne le pays, les communes, les régions, les familles, pour que nous puissions trouver les voies et moyens pour amener tous les hommes à être sensibles aux droits des femmes, à la nécessité de leur éducation

La cérémonie d’ouverture de ce Forum a enregistré la présence des trois Ministres en charge de l’éducation au Bénin, du Ministre de la Santé, du Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, des Partenaires Techniques et Financiers du Secteur de l’éducation au Bénin, de la Présidente de l’Institut National de la Femme, des partenaires sociaux, des collectivités locales, des institutions de recherche, de plusieurs autres personnalités et acteurs du monde éducatif.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR