Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Bénin/Echange du Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané avec les PTF : Ce que propose la Rupture dans la Vision nationale de développement à l’horizon 2060

La séance d’échanges et d’informations avec les Partenaires Techniques et Financiers sur le processus de formulation de la vision nationale de développement du Bénin à l’horizon 2060 s’est tenue ce mardi 26 Juillet 2022, sous la houlette du Ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, à son cabinet.

Lors de sa session hebdomadaire du 20 juillet dernier, le gouvernement béninois a approuvé la feuille de route pour l’élaboration de la vision du Bénin 100 ans après son accession à l’indépendance. Pour le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, il est important de dessiner pour la jeune génération une trajectoire à suivre, à l’instar des générations précédentes qui ont laissé le document stratégique d’avenir « Bénin Alafia 2025 ».

« Nous-mêmes qui sommes là, nous vivons et nous travaillons sur la vision qui a été tracée par nos prédécesseurs il y a déjà plus de 20 ans, la vision du Bénin pour 2025 « Vision Alafia› ». C’est cette vision qui a guidé tous les exercices de planification que nous avons effectué récemment››. A-t-il déclaré. À travers la nouvelle vision du Bénin, l’objectif des dirigeants est de faire reculer la pauvreté, de générer des emplois pour les plus jeunes, et créer la prospérité du Bénin. ‹‹Nous avons démontré au cours des cinq ou six dernières années qu’il est possible de transformer le Bénin, de réformer et de construire. Ce qui est impossible sans une planification››, a fait savoir le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané.

Le processus de l’élaboration de la nouvelle vision a été lancé trois années avant la fin de la ‹‹vision Alafia 2025››. D’après  Cyriaque Edon, directeur général des politiques du développement, l’idée est de capitaliser les bonnes pratiques en matière de pilotage des projets de développement et d’assurer une pérennisation des interventions du gouvernement.

Au cours du processus de l’élaboration de la formulation de la vision nationale du Bénin à l’horizon 2060, une évaluation sera faite quant à la mise en œuvre de la vision Alafia 2025 afin de capitaliser les bonnes pratiques. Egalement, une évaluation des ODD sera aussi effectuée et prise en compte pour prévoir l’accomplissement des ODD d’ici à quelques années. Les défis et enjeux d’ici à 2060 seront identifiés en termes de questions stratégiques de développement pour une analyse des évolutions possibles du Bénin à l’horizon 2060. Ceci permettra de construire des scénarii et choisir celui que tous les Béninois auraient retenu. Notons que les  aspirations de toutes les couches de la société béninoise y compris celle de la diaspora seront prises en compte dans ce projet.

 ‹‹Le budget qui est prévu est autour de  3,5 milliards. Aujourd’hui le gouvernement a montré sa volonté de vouloir se doter de cette vision avec déjà 1,5 milliard sur la table par le budget national. Nous avons mobilisé un financement extérieur de  0,5 milliard. » A informé Cyriaque Edon.

L’étape de la conception du document préliminaire et celle de l’adoption en conseil des ministres du processus de formulation de la vision 2060 ont déjà été franchies. Suivra l’atelier de lancement national qui va permettre d’installer le cadre institutionnel.

Le directeur général des politiques de développement a notifié que le document final sera transmis au gouvernement pour son adoption en conseil des ministres et envoyé à l’Assemblée Nationale pour le vote. Jusqu’au second semestre 2025 au plus tard, il est prévu que ce document de la nouvelle vision du Bénin soit mis à disposition. Dans cette même période, il est prévu son adoption en conseil des ministres. Quant à la vulgarisation de la nouvelle vision, ce sera à partir de 2026.

Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR