Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin/Deuxième session de formation de la commission thématique eau assainissement et infrastructures : L’Ancb outille les collectivités locales à l’ère des réformes

‘’La gestion des infrastructures par les collectivités locales à l’ère des réformes’’ tel est le thème qui a fait l’objet de la deuxième session de formation de la commission thématique eau assainissement et infrastructure organisée par l’Association Nationale des Communes du Bénin (Ancb) à l’hôtel Atlantique de Cotonou.

Prévue pour durer deux jours, la session a démarré ce jeudi 27 octobre 2022, et a réuni des maires, des chefs d’arrondissement, des secrétaires exécutifs et de divers cadres des administrations locales des 77 communes du Bénin. Au cours de ces deux jours de formation, les participants auront droit à plusieurs communications qui prennent en compte les stratégies à mettre en place pour une meilleure gestion des infrastructures pour une durabilité des investissements en eau et assainissement. Et pour une bonne assimilation des travaux de groupes sont également prévus pour un partage plus dynamique des informations. A l’entame des activités, c’est le maire de Pèrèrè Abdoulaye ALASSANE représentant le président de l’Ancb Luc ATROKPO  qui a présidé le démarrage. Ainsi après avoir remercié tous les participants pour leur présence malgré la période de fin d’année jalonnée par plusieurs activités dans leurs différentes mairies, le maire Abdoulaye ALASSANE a dans son propos évoqué l’objectif de cette rencontre qui est  «   d’évaluer nos pratiques en termes de gestion des infrastructures dont nous avons la charge avec l’avènement des réformes dans divers secteurs dans le pays. De façon spécifique, il s’agira pour nous au cours des deux jours que nous passerons ici, de faire le point de nos connaissances et de nos pratiques en matière de gestion des infrastructures et d’amorcer le renforcement de nos capacités sur l’élaboration de plan stratégique de gestion d’actifs infrastructurels au niveau local ».

Après ces propos du présidium les activités proprement dites ont commencé et sont prévues pour finir demain  28 octobre 2022.

Arnaud KOUMONDJI

L’intégralité du discours du président du présidium

Mesdames et Messieurs

Nous sommes témoins Depuis 2016, d’une transformation à grande vitesse de notre pays sous divers aspects. Cette transformation qui s’opère à travers des réformes très courageuses, se matérialise également par la construction et la réalisation d’infrastructures d’envergure dans plusieurs domaines sur l’ensemble du territoire national.

En tant que collectivités décentralisées et donc représentant de l’État sur nos territoires, il nous incombe non seulement d’accompagner cette dynamique de construction de notre pays mais aussi de prendre des dispositions pour assurer la pérennisation des infrastructures ainsi réalisées à grand frais.

Mais comment nous y prendre ?

C’est pour répondre efficacement à cette interrogation que nous nous sommes réunis ici ce jour dans le cadre de la deuxième session de notre commission thématique en charge des questions de l’Eau, de l’Assainissement et des Infrastructures.

Au nom du Président de l’ANCB et en mon nom propre, je souhaite à chacune et à chacun de vous la bienvenue. Je vous remercie également pour votre disponibilité sans cesse renouvelée gage de votre engagement en faveur de l’atteinte des objectifs assignés par le Bureau National de l’ANCB à notre commission.

Mesdames et Messieurs

Dans un monde où les pressions telles que la croissance démographique, les changements de tendance en matière d’emploi et d’utilisation des terres, les bouleversements liés au changement climatique, les urgences sanitaires, notamment la pandémie de COVID-19 et la limitation des ressources, se font de plus en plus grandissantes, la gestion efficace des actifs s’avère indispensable. 

S’il est vrai que la raison d’être des collectivités territoriales que nous sommes est de fournir à nos populations un service public local de qualité, il est davantage indiscutable que sans des infrastructures bien entretenues et fonctionnelles, aucun service n’est possible.

Les infrastructures existantes sur nos territoires constituent un tremplin pour nous, d’atteindre notre but ultime qui est de fournir des services publics de base de qualités à nos mandants. Malheureusement, la question de leur entretien est souvent négligée.

Lorsque les citoyens se tournent vers les pouvoirs publics pour obtenir des infrastructures, des services et des protections fiables, leur premier point de contact est l’administration du village, du quartier, de l’arrondissement ou de la ville. Accompagner les collectivités territoriales pour une meilleure gestion des infrastructures est donc une nécessité et un gage de durabilité des investissements consentis. 

Mesdames Messieurs

Chers participants

Placée sous le thème je cite : « La gestion des infrastructures par les collectivités locales à l’heure des réformes » fin de citation, la présente session a pour objectif d’évaluer nos pratiques en termes de gestion des infrastructures dont nous avons la charge avec l’avènement des réformes dans divers secteurs dans le pays.

De façon spécifique, il s’agira pour nous au cours des deux jours que nous passerons ici, de faire le point de nos connaissances et de nos pratiques en matière de gestion des infrastructures et d’amorcer le renforcement de nos capacités sur l’élaboration de plan stratégique de gestion d’actifs infrastructurels au niveau local.

Je suis convaincu que ces objectifs seront efficacement atteints au regard des divers compétences et profils ici présents.

Je ne saurais terminer sans exprimer de vive voix, mes sincères remerciements au président de l’ANCB et au Bureau National pour les efforts consentis afin que cette session puisse tenir. Je n’oublie pas non plus les cadres de la Direction Exécutive pour leur travail acharné.

C’est sur ces mots qu’au nom du Président de l’ANCB et en mon nom propre, je déclare ouverte ce jour jeudi 27 octobre 2022, la deuxième session de la commission thématique Eau Assainissement et Infrastructure.

Je vous remercie

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR