Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin/Abus sexuel : Le député Hyppolite Hazoumè poursuit son chemin de croix

Après son audition à l’Office Central de la Protection des Mineurs le 2 novembre dernier, le député Hyppolite Hazoumè accusé de viol était au parquet de Porto-Novo dans la matinée du jeudi 10 novembre 2022.

Hyppolite HAZOUME député à l’assemblée nationale 8è mandature et membre de l’Union Progressiste le Renouveau, ainsi que le conseiller communal Moïse YEHOUENOU alias “Delta Force” étaient devant le Procureur du Tribunal de Porto Novo.

Cette comparution fait suite à une plainte qui a été déposée contre le député et le conseiller de Tohouè par un pasteur et son épouse.

De graves accusations de violence sexiste pèsent sur le député. À travers une note vocale réalisée par “Les Murs ont des oreilles Infos” de Irénée Semako Dazan, devenue virale sur les réseaux sociaux, la femme du pasteur, désormais ex secrétaire du député, au siège de l’arrondissement du parti, accuse le député d’avoir abusé sexuellement d’elle.

Dans un autre document audio, le conseiller de Tohouè a donné sa part de vérité. Une manière professionnelle pour “Les Murs ont des oreilles Infos” d’équilibrer l’information.

Le dossier étant transféré au Tribunal de Porto-Novo, le député a été écouté ce jeudi 10 novembre par le Procureur du Tribunal de première instance de première classe, ainsi que les plaignants à savoir le pasteur et son épouse.

Selon les informations relayées par les 4 vérités, le député a donné sa version des 600.000 fCFA remis au pasteur. Une version qui serait contraire à celle donnée dans un message audio du conseiller Delta à Irenée Semako Dazan de “Les murs ont des oreilles infos”.

La même source révèle qu’à la fin des débats, le procès est renvoyé dans deux semaines.

Ulrich A.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR