Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : 300 dossiers enregistrés par la Cellule des plaintes et des dénonciations en une semaine

A la conférence de presse de ce vendredi 09 décembre 2022, le secrétaire général adjoint en faisant le décryptage des sujets d’actualité a fait le point des plaintes reçues par la cellule des plaintes et des dénonciations depuis sa création.

Une semaine après le démarrage de ses activités, la Cellule des plaintes et des dénonciations a réalisé une bonne moisson. Ce qui prouve et justifie l’utilité de son existence.

Selon le point du SGAG, à la date de ce jeudi 08 décembre 2022, la cellule a reçu pas moins de 300 plaintes à travers sa ligne verte 155 et le site dénonciation.bj

Profitant de cette occasion, Wilfried Houngbédji a rappelé les objectifs et missions de la cellule. « C’est d’abord un organe pour prévenir davantage les faits de corruption et de mauvaise gouvernance dans la fonction publique. C’est un organe qui donne le pouvoir au citoyen pour le faire participer au combat pour la bonne gouvernance dans notre pays » a-t-il expliqué.

En ce qui concerne les processus de dénonciations, il en existe deux. Dans le premier cas, le plaignant a la possibilité de faire la dénonciation sous anonymat. En second cas, il peut décliner son identité, soumettre ses préoccupations et les éléments de preuves y afférents.

Pour finir, le SGAG a précisé qu’ : « il est prévu périodiquement qu’un point soit fait des activités de la cellule pour rendre compte des dossiers reçus. »

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR