Le Béninois Libéré
Image default
Sport

Basketball 3*3/Open House de Cotonou : Le Bénin vainqueur chez les hommes

(Frek’s sacrée championnes chez les Dames)

La révélation du basketball béninois est désormais actée. Grâce au géant camp de formation du basketball 33 initié par la Fédération béninoise de basketball en partenariat avec Dreals Paris, et qui a connu son apothéose ce dimanche 03 Avril 2022 au centre communautaire Eya, les talents laissent parler d’eux-mêmes.

Après les premières journées animées par des ateliers de formations, de partages d’expériences et d’échanges, place était désormais faite à la compétition proprement dite. Ainsi, l’Open House Cotonou by Fbbb a rendu son verdict final avec à l’arrivée la victoire de Frek’s chez les Dames et le sacre de la Team Tanguiéta du Bénin chez les hommes.

Suite à la journée consacrée aux rencontres des phases de poules, la toute dernière journée de ce dimanche était réservée aux affiches des quarts, demi et les grandes finales. En catégorie Dames, après s’être respectivement débarrassé de la Team No Fire No Limits et de la Team Kandi, Frek’s et la Team Djougou du Bénin se sont retrouvés en finale. Dans cet affrontement au sommet, l’équipe togo-malienne est arrivée à bout de la sélection béninoise sur le score de 19-14 et décroche ainsi le titre de Championnes. Une performance de haute volée qui rend fières les joueuses de cette formation : « Nous nous sommes donnés de la confiance et on y est allé à fond. Entre nous, on connaît nos capacités et on s’était dit qu’on était capable d’aller chercher le titre. Tout au long de la compétition, nous avons évolué à trois alors que les autres jouaient avec 4 joueuses. Cela nous a aussi motivé »; a confié la capitaine Afetse Elise. Il faut noter qu’au terme de la compétition la joueuse malienne de la Team Frek’s Khadiatou Coulibaly a décroché le titre de Mvp.

Du côté des hommes, la grosse surprise de la compétition est venue de la jeune équipe béninoise New Stars qui a éliminé en quart de finale la sélection française avant de tomber en demi-finale face à l’équipe du Burkina-Faso. En revanche, l’autre sélection béninoise, la Team Tanguiéta a impressionné tout au long de la compétition avec son maître à jouer Yunss Akinocho -désigné Mvp et se hisse logiquement en finale. Opposé cette fois à la Team Adinike du Burkina-Faso en finale, le quatuor béninois composé de Romaric Quenum, Vivien Tossou, Salim Kora Sero et Yunss Akinocho, a régalé à nouveau. Avec une technique de jeu fluide, des schémas de passes bien dessinés et une adresse redoutable aux shoots, le Bénin remporte avec la manière (18-10) cette finale et décroche le titre de champion. Après le sacre, le capitaine de l’équipe béninoise Romaric Quenum, a félicité ses coéquipiers et a adressé pour finir un remerciement à l’endroit de la Fédération béninoise de basketball et du Ministre des Sports. « Nous sommes aux anges. Nous avons usé de notre expérience pour réussir ce challenge »; a-t-il dit.
Voilà qui vient conforter la bonne organisation de ce camp ayant drainé des experts internationaux. Chapeau donc au comité exécutif de la fédération béninoise de basketball pour cette première. Vivement que la dynamique soit maintenue.
Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR