Le Béninois Libéré
Image default
Afrique Economie

Banque Ouest Africaine de Développement : L’agence Moody’s confirme la notation de crédit de la BOAD à Baa1 et révise sa perspective de négative à stable

L’agence internationale de notation Moody’s a confirmé la notation de crédit de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) à Baa1, et amélioré sa perspective de négative à stable.

Lire le communiqué de presse

Communiqué de presse

Moody’s confirme la notation de crédit de la BOAD à Baa1 et révise sa perspective de négative à stable

L’agence internationale de notation Moody’s a confirmé la notation de crédit de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) à Baa1, et amélioré sa perspective de négative à stable, concluant ainsi la période de revue pour dégradation initiée le 18 mars 2022.

La décision de Moody’s de placer la notation de crédit de la BOAD sous revue pour dégradation en mars 2022 faisait suite à l’instauration de sanctions économiques et financières à l’encontre du Mali décidée par la conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO le 9 janvier 2022 qui, d’après l’agence, exerçaient une pression sur la qualité des actifs de la BOAD.

La décision de Moody’s de confirmer la notation de crédit de la BOAD reflète l’opinion de l’agence selon laquelle le risque d’une détérioration de la qualité des actifs de la Banque a été considérablement réduit en raison de la levée des sanctions à l’encontre du Mali, permettant aux emprunteurs maliens de rembourser leurs échéances dues à la BOAD. Elle s’explique également par l’ensemble des initiatives initiées et mises en œuvre par la Banque visant, entre autres, à renforcer l’adéquation de ses fonds propres et à soutenir la qualité de ses actifs.

La stabilisation de la perspective de la BOAD reflète la perception de l’agence de risques contenus au cours des douze à dix-huit prochains mois : les initiatives mises en place par la Banque, et notamment son augmentation de capital actuellement en cours de finalisation, permettent de renforcer le profil de crédit de la BOAD ainsi que sa résilience aux chocs extérieurs.

L’institution se félicite de la confirmation par Moody’s de sa notation et de l’amélioration de sa perspective alors qu’elle met en œuvre son nouveau plan stratégique pour la période 2021-2025 (« Plan Djoliba ») afin d’augmenter sa capacité d’intervention au service des pays de l’UEMOA. Cette décision reflète les actions mises en place par l’ensemble des collaborateurs de la Banque pour préserver et renforcer ses fondamentaux afin de faire face aux chocs exogènes auxquelles nous sommes confrontés.

A propos de la Banque Ouest Africaine de Développement

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l’institution commune de financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). Etablissement public à caractère international, la BOAD a pour objet, aux termes de l’Article 2 de ses statuts, « de promouvoir le développement équilibré des Etats membres et de réaliser l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest » en finançant des projets prioritaires de développement. Elle est accréditée auprès des trois mécanismes de financement de la finance climat (GEF, AF, GCF). Depuis 2009, la BOAD siège en tant qu’observateur à la CCNUCC et participe activement aux discussions relatives à la construction d’une architecture internationale de la finance climat. Elle abrite, depuis janvier 2013, le premier Centre régional de collaboration (CRC) sur le Mécanisme pour un développement propre (MDP) dont le but est d’apporter un soutien direct aux gouvernements, aux ONG et au secteur privé, pour l’identification et le développement de projets MDP. Elle s’est engagée à la neutralité carbone à l’horizon 2023 et est un membre actif de l’International Développent Finance Club (IDFC) qui rassemble 24 banques nationales, régionales et bilatérales de développement.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR