Le Béninois Libéré
Image default
Société

Banamé/Sexualité : L’étonnante recommandation de Daagbo aux dames de son église

Après avoir invité ses fidèles à investir dans sa santé à travers une collecte de fonds sans succès escompté, elle revient à la charge mais cette fois-ci avec un ton amoureux rempli de conseils. Daagbo dieue de Banamè a recommandé aux dames de son église de tailler la pipe à leur mari dès qu’ils le désirent afin de les fidéliser.

Après plusieurs mises en garde à l’endroit de ces dernières, la dieue de Banamè s’est illustrée à travers des conseils prodigués aux femmes de son église. Devenus presque viral, l’audio qui véhicule ses conseils a fuité et est abondamment relayé sur la toile. Pour dame Parfaite, responsable de cette église et dieue adorée par ses fidèles, » nous sommes au 21è siècle et il y a des pratiques liées à la sexualité avec lesquelles les dames doivent s’accorder. »

A cet effet selon ses propos, les chrétiennes de son église ne doivent sous aucun prétexte s’attarder sur leur foi pour balayer d’un revers de main, lesdites pratiques liées à la sexualité. C’est d’ailleurs, convaincue que cela vise à consolider le foyer qu’elle a  recommandé aux dames de son église de « tailler la pipe » à leur mari pour éviter que d’autres femmes du dehors ne le leur fassent pour au final, arracher leur trésor.

Pour elle, c’est dieue qu’elle incarne qui a créé la langue, le pénis et le vagin. Donc, aucune chrétienne ne devrait prétexter de la souillure de l’acte (tailler la pipe) revêt pour refuser de procurer ce plaisir à son mari.

Elle va en rajouter en suggérant aux dames d’éliminer le complexe qui sommeille en elles et qui fait que tard dans la nuit, même si elles ont envie de se faire toucher par leur mari, elles n’arrivent pas à le manifester alors que s’agissant des hommes, une œillade suffit pour passer à l’acte. Pour Daagbo, il y a des couples qui même à 90 ans demeurent bras dessus, bras dessous et qui illustrent que l’amour n’a pas d’âge. Autant de conseils prodigués par la dieue de Banamè pour sauver les couples d’un divorce. Reste à savoir quel sera le prochain scénario qu’elle mettra en scène.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR