Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Bagarre entre députés sénégalais hier : POURQUOI ON NE SE BAGARRE PAS AU PARLEMENT BÉNINOIS ? LA RÉPONSE

C’est déplorable et indigne que des représentants d’un peuple se chamaillent au point d’en venir aux mains dans un hémicycle. Pire encore quand c’est l’homme qui attaque la femme en premier. Ce député de l’opposition devrait être simplement castrer pour décourager son égoïsme idiot.

C’est bien beau et tout élégant de dénoncer et de condamner ce comportement. Mais il n’en demeure pas moins vrai qu’il livre un autre visage de la politique sénégalaise que celle béninoise tout en critiquant Dakar, devrait lui envier.

Ces types de comportements même s’ils doivent être condamnés, témoignent de la sincérité évidente entre les opérateurs de la politique sénégalaise. Ils sont sincères vis-à-vis de leur position et conviction politique.

Au Sénégal, on n’a pas à la fois un pied dans la mouvance et dans l’opposition. On ne vient pas applaudir le chef de l’État pour ses actions pour le maudire en privé tout en souhaitant sa mort. Bien évidemment, les autorités sénégalaise n’ont pas non plus pour religion la misère de leurs partenaires politiques où on pense qu’il faut les affaiblir, les affamer pour qu’ils soient plus malléables. Chaque peuple étant à l’image de ses dirigeants, les politiques béninois sont fourbes, poltrons, hypocrites et malhonnêtes. Ils n’ont donc pas suffisamment de conviction pour se donner à fond pour ou contre une position selon leur appartenance ou non à la mouvance présidentielle.

Un député de l’opposition si on en avait au Bénin peut maudire le président Talon. Il n’y aura juste qu’un remue-ménage hypocrite des députés de la mouvance devant les caméras pour servir au président Talon ce qu’il veut voir. Mais en chœur, ils diront, c’est bien fait pour lui. Il nous fatigue. Il ne nous aime pas. Reste à savoir s’ils ont tort ou raison.

Conséquence, il n’y aura jamais de violentes tensions dans notre Assemblée nationale. Nous ne sommes pas suffisamment sincères au Bénin pour prendre des risques pour une position. Nous sommes donc les plus SAGES de la sous-région.

Idem pour notre Armée. Ses membres ne prendront jamais de risques pour un peuple trop rusé, égoïste et malin. Bravo donc à nous au Bénin. Nous sommes les plus pacifiques, les plus doux et sages.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR