Le Béninois Libéré
Image default
Benin

Audience hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo : Une délégation française par le président VLAVONOU

Une forte délégation d’expert comptables avec à leur tête  le député français M.  Mohamed LAQHILA, membre de la Commission des Finances et expert-comptable a été reçue dans la matinée de ce jeudi 18 août 2022 par le Président de l’Assemblée  nationale Louis Gbèhounou VLAVONOU. Christian MIGAN,  ancien Président de l’Ordre des Experts comptables et comptables agréés du Bénin et Serge Armand CODO, actuel Président de l’Ordre des Experts comptables et comptables agréés du Bénin, étaient aussi de la délégation.

Trois sujets étaient au cœur des échanges, il s’agit de la redynamisation des groupes d’amitié entre les députés de la France et ceux du Bénin ; la délocalisation au Bénin du diplôme d’expertise comptable français et l’urgence  du toilettage des textes qui régissent la profession de l’expertise comptable au Bénin. Satisfait des débats qui ont tourné autour des trois sujets, le député français M. Mohamed LAQHILA a insisté sur sa détermination à rendre plus dynamique les groupes  d’amitié qui existent entre les deux parlements à travers sa déclaration à la sortie de l’audience : « …Je tiens à rendre hommage aux Béninois qui nous reçoivent. C’est la première fois je viens au Bénin. On a été reçu par le Président de l’Assemblée nationale entouré de nos collègues professionnels. Je rappelle que je suis député français avec pour profession expert-comptable. Je suis venu avec plusieurs casquettes. D’abord expert-comptable et surtout député français membre de la commission des finances et travaillant au sein du groupe d’amitié qui lie la France et le Bénin. C’est quelque chose qui m’importe beaucoup parce que moi-même je me sens plus que africain. On a besoin d’abord de relation entre la France et le Bénin et je crois que la visite du Président de la république française Emmanuel Macron il y a quelques jours l’a démontré. La France fait un pas en avant vers l’Afrique et le Bénin en particulier en restituant tous ces trésors qui manquaient à l’Afrique, qui manquaient au Bénin. Et je pense qu’il y a un travail de fond à faire pour que les autres trésors qui manquent au Bénin soient restitués non seulement par la France mais aussi par les Anglais… »

Quant à Serge Armand CODO, Président de l’Ordre des Experts comptables et comptables agréés du Bénin, l’opportunité a été saisie pour peaufiner le dossier de la délocalisation au Bénin du diplôme d’expertise comptable français dont la première session aura lieu en Novembre prochain à Cotonou. Ensuite, le second sujet qui a mobilisé la profession dans un premier temps doit encore les mobiliser davantage dans les jours à venir et la relecture  des  textes qui permettra de  mettre en adéquation avec l’environnement de la profession qui a changé depuis l’avènement de l’ordre en 2006, a laissé entendre le président de l’ordre des Experts comptables et agréé du Bénin. Le président de l’Assemblée Nationale n’a pas marchandé son engagement à faire aboutir la relecture dans les tout prochains mois car aidera la Fédération Internationale des Experts comptables et va améliorer la qualité de l’information financière des entreprises voire le développement économique.

Ernest F. Latoundji

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR