Le Béninois Libéré
Image default
Benin Société

Audience à la Cour constitutionnelle : Le Président AMOUDA-ISSIFOU échange avec le bureau de l’Union islamique du Bénin

Deux mois après son élection au congrès de Bohicon, le nouveau bureau de l’Union Islamique du Bénin ayant à sa tête El Hadj Boukary Lemanou Idrissou a été reçu ce mercredi 28 septembre 2022 par le président de la cour constitutionnelle. L’objectif de cette séance d’échanges est de présenter le nouveau bureau, les défis et les approches de solutions qu’ils pensent mettre en œuvre pour le développement personnel et socio-économique des peuples au président de la cour.

A l’issue de cette audience, le secrétaire général, El hadj Abdoul Jalili YESSOUFOU, satisfait, a rendu la quintessence des sujets débattus aux professionnels des médias. Selon lui, « Nous sommes venus faire nos civilités au Président de la cour constitutionnelle. Vous savez qu’il y a seulement deux mois que le nouveau bureau de l’Union Islamique du Bénin a été élu au congrès de Bohicon et aussi investi. Et donc, il est bon que nous venions voir les autorités de notre pays pour leur faire la « Salamékou », faire connaître également le bureau et marquer notre volonté à coopérer et à collaborer. Vous savez la Cour constitutionnelle, comme l’a dit le Président de l’institution est le gardien de notre constitution…. le gardien de la spiritualité islamique au Bénin. Le président lui-même est musulman et il a d’abord en tant que musulman fait quelques constats au niveau de la communauté. Il a voulu que l’UIB travaille pour que ces décisions soient bien appliquées » s’est confié le secrétaire général de l’UIB.

Également à cette occasion, la question liée aux heures de prières a été abordée. A ce sujet, suite à la réforme de la plage horaire opérée par le gouvernement béninois dans l’administration publique, une légère modification a été apportée à l’horaire des prières de “Djoum’ah” exécutées les vendredis, et de ”Zouhr” les autres jours au sein de la communauté musulmane au Bénin.
Ainsi, après avoir réaffirmé son engagement à accompagner le nouveau bureau, le Président AMOUDA-ISSIFOU a exhorté le nouveau bureau a œuvré pour l’effectivité de ces prières à 13h30 afin de permettre aux coreligionnaires serviteurs de l’État, de continuer de s’acquitter convenablement de l’office religieux de la prière avant la reprise des activités à 14h.

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR